Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Une nouvelle vidéo choc dévoile des policiers interpellant violemment une bande de jeunes ! (Video)

Publié par Lucie B le 01 Déc 2020 à 10:10
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Publiée par Médiapart, cette intervention policière qu’on peut voir dans la vidéo ci-dessous s’est déroulée le 30 avril 2019. On voit des hommes de la BAC arrêter de façon violente six jeunes qu’ils accusent d’avoir volé un sac à main. Cette vidéo n’est pas sans rappeler une autre vidéo d’intervention policière très violente (plus d’informations ici).


À lire aussi : Dents cassées, visage ensanglanté : le visage du policier roué de coups à la Bastille dévoilé

La suite après cette publicité

Une intervention policière disproportionnée

Le 30 avril 2019 au soir, Paul et cinq de ses amis rentrent d’une soirée en voiture. Ils sont âgés de 16 à 22 ans. Arrivés près du Bois de Boulogne, à Paris, un feu rouge les stoppe. Soudain, trois voitures les encerclent et huit hommes en sortent. Certains ont des armes dans leurs mains. Paul pense alors que c’est un braquage. Il tente de prendre la fuite en reculant sa voiture. Mais celle-ci est bloquée par une autre voiture à l’arrière, ce qui la force à être immobilisée.

Un des huit hommes se met alors à tirer avec une arme à feu, à deux reprises, brisant la vitre côté conducteur. Une des balles frôle le visage de Paul. Paul et ses amis sont loin de se douter que les huit hommes sont en fait des policiers de la Brigade anti-criminalité (BAC) et qu’il s’agit d’une intervention policière.

La suite après cette publicité

Les investigations toujours en cours

Les policiers ont décidé de faire cette intervention policière car ils soupçonnent, sans aucune preuve, Paul et ses amis d’avoir volé un sac à main. Les forces de l’ordre ne portaient sur eux aucun signe réglementaire, que ce soit un brassard, ou un gyrophare sur les voitures, des signes qui auraient permis de se faire identifier comme des policiers auprès de Paul et ses amis. Interpellés, Paul et ses cinq amis verront les poursuites pour vol rapidement abandonnées. Par contre, une enquête a été ouverte en mai 2019 pour « violences par personne dépositaire de l’autorité publique » à l’encontre des policiers.

Les investigations sont toujours en cours aujourd’hui concernant cette intervention policière. Pourtant, selon la Préfecture de police de Paris, l’affaire est déjà close. « Le parquet a conclu à la légitime défense » . Les policiers avaient justifié cet usage de la force en affirmant que le conducteur de la voiture a eu des faits de violences à leur encontre. La Préfecture de police de Paris déclare également : « aucune procédure administrative n’a été diligentée à l’encontre du policier ayant fait usage de son arme de service ».

La suite après cette publicité

Source : Médiapart 

À lire aussi : Tirs de mortiers, projectiles : des affrontements violents éclatent entre lycéens et policiers devant un établissement scolaire! (VIDEO)

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.