Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Un père de famille a été victime d’un crime odieux devant son fils, le jour de la fête des pères

Publié par Camille Lepeintre le 26 Juin 2022 à 8:03
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Alors que certains ont dû fêter la fête des pères sans leur papa, on pense notamment au petit Orso, qui a perdu le sien début janvier, d’autre encore ont assisté impuissant à leur disparition le jour même. C’est ce qui s’est passé à Long Beach, aux États-Unis. Un enfant de sept ans a assisté au meurtre de son papa, alors qu’ils venaient tous les deux de passer la journée ensemble.

Leevi Maseuli

Un père de famille tué sous les yeux de son fils

Le 19 juin avait lieu la fête des pères aux États-Unis, si de nombreuses célébrités se sont emparées des réseaux sociaux pour remercier affectueusement le papa de leur progéniture, on pense notamment à Jennifer Lopez qui a adressé un tendre message à Ben Affleck, un drame est pourtant survenu à Long Beach, en Californie. Un père de famille, âgé de 30 ans, a été tué par balles dans sa voiture, devant son fils de sept ans.

Les vidéos du jour à ne pas manquer

La victime, Leevi Matuni Maseuli, avait emmené son fils déjeuner à Taco Surf à Seal Beach avant de rejoindre une aire de jeux sur le thème des dinosaures. C’est à Roswell Avenue que la voiture a ensuite été criblée de balles. Lorsque les autorités sont arrivées, Leevi, qui s’est pris une balle en haut du corps, était toujours en vie. Le garçon, lui, n’a eu que des blessures mineures. S’ils ont tous les deux été transportés à l’hôpital local, le papa n’a malheureusement pas survécu.

« Cela ne semble pas réel. Mon frère a été assassiné devant son fils de 7 ans » , a déclaré sa sœur Shalia Maseuli au Long Beach Post. « Nous voulons des réponses. Nous voulons savoir qui a fait ça à mon frère et pourquoi » . Leevi Matuni Maseuli laisse derrière lui, deux enfants, Leevi Jr (7 ans) et Kalia (1 an). « C’était un fils, un frère, un père et un oncle. Il est tellement aimé et nous manquera à jamais » , a ajouté Shalia.

Le chef de la police, Wally Hebeish, s’est lui aussi exprimé sur cet acte abominable :

Commettre un crime aussi odieux en toutes circonstances est inacceptable, mais le faire le jour de la fête des pères devant l’enfant de la victime est encore plus honteux. Aucun enfant ne devrait jamais avoir à endurcir une expérience comme celle-ci et je demande au public de bien vouloir parler de toute information, aussi petite soit-elle, qui pourrait nous aider à trouver les responsables de cet acte de violence impitoyable.

Victime d’un règlement de comptes ?

Leevi Matuni Maseuli n’était pas méconnu des forces de police. Son passé comporte notamment plusieurs condamnations pénales ainsi que des séjours en prison. Selon des documents judiciaires, son meilleur ami a été tué lors d’une fusillade alors qu’il n’avait que 14 ans. Cinq ans après, il est soupçonné de cambriolage et passe deux ans dans une prison d’État. En 2012, il est de nouveau arrêté, cette fois-ci, pour possession d’arme à feu et de munitions. Il retourne donc en prison pour deux années supplémentaires.

Selon la police locale, Leevi était connu dans les rues et portait les surnoms de « Weezy » et « Lil Beast » , il était également le membre présumé d’un gang. Pire, le procureur de la ville, Doug Haubert, l’a qualifié comme « l’un des membres de gangs les plus dangereux responsables de ce crime brutal » .

En mai dernier, il se voyait de nouveau arrêter, soupçonné de traite des êtres humains. Il aurait notamment battu et forcé une femme à avoir des relations sexuelles pour de l’argent. Si les accusations ont été rejetées, il a tout de même été reconnu coupable de proxénétisme et d’agression avec une arme mortelle.

Au Texas, c’est une mère de famille qui a oublié son fils de cinq ans dans la voiture, sous une chaleur étouffante, causant involontairement la mort de ce dernier.

0