Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Quatre Ukrainiens interpellés après avoir squatté la villa d’un Russe

Publié par Céline le 16 Mai 2022 à 11:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Jeudi 12 mai, quatre Ukrainiens ont été interpellés par les forces de l’ordre françaises après avoir squatté une villa appartenant à des Russes.

Quatre Ukrainiens interpellés après avoir squatté une villa d'un Russe !

Des ressortissants ukrainiens squattent une villa Russe !

Ce jeudi 12 mai 2022, quatre ressortissants ukrainiens ont été interpellés par la police après avoir squatté une villa appartenant à des Russes. Ces derniers ont été placés en garde à vue et selon les dernières informations, trois d’entre eux auraient déjà été relâchés. Ces derniers auraient dévoilé aux enquêteurs qu’ils connaissaient la nationalité des propriétaires. Et que c’est uniquement pour cela qu’ils auraient décidé de s’installer dans la demeure, du fait de la guerre.

Selon une source policière, le logement ne fait en aucun cas l’objet de séquestre concernant des sanctions internationales. En réalité, c’est un ami des propriétaires qui aurait alors constaté la présence d’individus suspects. De plus, ces derniers auraient même pris le temps de changer les serrures. Les propriétaires seraient à l’heure actuelle en train de se diriger vers la France afin de constater l’intrusion. 

« Si tu voyais ce qu’ils font ! »

Comme vous le savez, Vladimir Poutine, président Russe, a pris la décision d’envahir l’Ukraine le 24 février dernier. Depuis, il est force de constater que les forces armées russes gagnent de plus en plus de terrain. Et malheureusement, le bilan des pertes humaines ne cesse de s’alourdir chaque jour. Il y a peu, nos confrères outre-manche de Daily Star rapportaient qu’il y avait désormais certaines mères de soldats russes qui incitaient leurs fils à ne pas hésiter à tuer du civil et des enfants.

« Courage. Si seulement tu pouvais voir ce qu’ils font, tu saurais à quel point tu fais du bon travail là-bas. Ne l’oublie surtout pas et averti tes camarades », pouvait-on notamment entendre lors d’une conversation interceptée par le service de sécurité du territoire. Des propos pour les moins troublants et qui avaient suscité de vives réactions sur les réseaux sociaux.

Source : CNews
close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0