Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Des restes humains découverts sous une terrasse grâce à l’alerte des chiens

Publié par Gabrielle Nourry le 16 Avr 2023 à 12:31
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Au Texas, un petit garçon avait disparu depuis six mois, mais de nouveaux éléments laissent désormais penser qu’il a été tué. Des chiens de la brigade cynophile ont alerté les agents de la police sur la présence de restes humains sous une terrasse.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Drame : une fillette de 6 ans décède durant une réunion de famille pour Pâques

Un garçon handicapé de six ans disparu

La suite après cette vidéo

Ce lundi 10 avril, la police du Texas s’est intéressée à une terrasse en béton récemment construite à l’arrière d’une maison, dans le cadre d’une enquête sur une disparition. Depuis six mois, Noël, un enfant handicapé de six ans, a disparu des radars.

La suite après cette publicité

Durant le démantèlement de la terrasse, des chiens de la brigade cynophile ont alerté les policiers sur la présence de restes humains. « Après avoir enlevé le patio en béton, plusieurs chiens de la brigade canine ont commencé à marquer sur la couche sous le béton » a indiqué le chef de la police. Un mode opératoire qui n’est pas sans rappeler celui de Xavier Dupont de Ligonnès.

L’enquête pour disparition inquiétante a été requalifiée en meurtre après cette macabre découverte. « Les événements récents ont conduit les autorités à la conclusion très malheureuse, inimaginable et dévastatrice que Noël est probablement mort » a précisé le chef de la police.

noel restes humains
La suite après cette publicité

À lire aussi : Un individu au lourd passé judiciaire, soupçonné d’avoir tenté d’enlever une élève de 11 ans, armé d’un couteau

Des restes humains sous une terrasse construite par la mère

Le suspect principal de ce meurtre ne serait autre que la mère du petit garçon. Pour les enquêteurs, son comportement est inhabituel. Elle a en effet payé la construction de cette terrasse alors qu’elle n’était pas propriétaire de la maison.

La suite après cette publicité

La mère de famille a ensuite quitté les États-Unis et s’est installée avec toute sa famille en Inde. L’enfant avait été vue en vie pour la dernière fois en octobre, soit peu de temps avant la naissance de ses sœurs jumelles.

Des témoins ont rapporté les déclarations effrayantes tenues par la mère de famille. « Avant la naissance des jumelles, elle avait fait plusieurs déclarations à propos de Noël, le qualifiant de diabolique, possédé et croyant qu’il allait faire du mal aux bébés » a précisé la police dans un communiqué.

À lire aussi : Assis sur une chaise, un corps momifié remontant à 2019 a été découvert

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.