Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Scènes de chaos au Mexique : le fils d’ « El Chapo », a été arrêté (vidéo)

Publié par Alicia Trotin le 06 Jan 2023 à 16:01
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Un moment historique dans l’histoire du trafic de drogue, puisque le fils d’El Chapo, célèbre narcotrafiquant, vient d’être arrêté pour la seconde fois. Il se nomme Ovidio Guzman aussi connu sous le nom El Raton, et les autorités mexicaines l’ont immédiatement emmené chez un juge. Son arrestation a entrainé des échanges agités entre les forces de l’ordre et les hommes armés de Culiacan.

À lire aussi : Démantèlement d’un trafic de drogue, les trafiquants communiquaient par Tatoo

En effet, l’homme d’une trentaine d’années, appelé Ovidio Guzman mais surnommé El Raton, a été arrêté au Mexique le 5 janvier dernier. Son père, El Chapo, est considéré comme le plus grand trafiquant de drogue au monde, il avait été arrêté en 2016. À la tête du cartel de Sinaloa, les fils d’El Chapo sont activement recherchés par les États-Unis. Les USA offraient cinq millions de dollars pour leur capture.

Une seconde arrestation pour le trafiquant

En effet, en 2019, Ovidio Guzman, fils de Joaquín Guzman, avait déjà été arrêté une première fois puis relâché par le gouvernement mexicain pour « protéger la population« . Cette décision avait été par la suite très critiquée et vécue pour les autorités locales comme une véritable humiliation. Cette fois-ci, il a été transféré dans un avion spécial de l’Armée de l’air vers Mexico, pour être immédiatement présenté à un juge spécialisé dans les crimes organisés. Après cela, il a rapidement été amené en hélicoptère à la prison d’El Altiplano.

Il est accusé depuis 2008 d’avoir repris une partie du trafic de drogue familial. Au-delà de la cocaïne revendue en Colombie et de la marijuana du Mexique, il récupérerait de l’éphédrine d’Argentine afin de fabriquer de la méthamphétamine pour les États-Unis et le Canada. Il y aurait dans ses laboratoires plus de 2000 kg de cette drogue extrêmement addictive, par mois.

Son arrestation fait suite à un communiqué américain paru à la mi-décembre. Le pays fait face à une sacrée crise. Un opioïde de synthèse, appelé fentanyl, serait responsable de la mort de 100 000 personnes en 2021. Une hausse énorme contre laquelle le gouvernement de Joe Biden souhaite agir rapidement.

À lire aussi : Un baron de la drogue français, recherché par Interpol, arrêté

Des tirs dans toute la ville

Ce sont des scènes de chaos qui ont été observées à Culiacan, peuplée par 800 000 habitants. La garde nationale et les autorités ont dû se confronter à des hommes armés qui suivaient l’arrestation d’El raton. La poursuite s’est faite jusqu’à l’aéroport dans lequel des tirs ont atteint un avion de ligne. La compagnie aérienne a été contrainte de mettre les passagers à l’abri.

Dans le centre-ville, des fusillades ont éclaté de toutes parts, un hélicoptère non identifié a tiré sur la ville et des véhicules ont été incendiés en plein milieu des rues. Les écoles ont fermé leurs portes et dans les aéroports, aucun avion ne décolle. Une trentaine de personnes ont été hospitalisées et un garde a été tué. La situation est hors de contrôle et de multiples vidéos ont été postées sur les réseaux sociaux. Dans le même temps, un autre chef d’un gang opposé à celui d’El Chapo a été tué alors qu’il venait de s’évader de prison.

À lire aussi : Trafic de drogue : un chat devient… dealer !

0