Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

« Lâche le téléphone ou je la plante » : Il menace une enfant avec un couteau dans la rue pour voler sa mère

Publié par Romane TARDY le 19 Sep 2022 à 19:07
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

Qu’y a-t-il de plus terrible que de s’en prendre à un enfant ? Pour un simple vol de téléphone en plus ! En effet, mercredi dernier, un homme a menacé au couteau une enfant pour obliger sa mère a lui donné son téléphone.

La suite après cette publicité

Une enfant menacée au couteau

Quelle indignité de s’en prendre aux plus fragiles ! Après l’affaire de la vieille dame frappée violemment pour un simple vol, une petite fille a été menacée au couteau pour s’emparer du téléphone de sa mère.

Mercredi 14 septembre, à Ris-Orangis, une scène lamentable s’est produite. Une femme descendait du bus quand elle s’est faite suivre par un homme qui lui a ensuite demandé l’heure. Méfiez-vous de cette technique, comme de celle de la fiente de pigeon, le but de la personne peut être de vous obliger à sortir votre téléphone. C’était bien le cas ici. Chargée avec son parapluie, le sac à langer et sa fille qu’elle tenait par la main, la mère de famille n’a pas répondu mais le jeune homme de 25 ans a insisté. N’ayant pas de montre, la femme, qui a voulu qu’on la laisse tranquille, a lâché la main de sa fille le temps de sortir son smartphone.

La suite après cette publicité

Le pire s’est alors produit. L’homme a attrapé l’enfant et a sorti un couteau en proférant des menaces : « Lâche le téléphone ou je la plante ! » . Evidemment, la jeune femme s’est exécutée pour ne pas mettre en danger sa fille de deux ans. Elle a également crié à l’aide. Le voleur a alors immédiatement fui tout en restant toujours aussi violent. Il a donné un coup de pied à l’enfant.

Interpellé en train d’agresser deux autres femmes

La suite après cette publicité

Rapidement prévenues, les autorités ont interpellé le jeune homme à la gare de Ris-Orangis. Il venait de tenter d’agresser deux autres femmes. Il en a attrapé une par-derrière, lui mettant le couteau sous la gorge : il voulait aussi son téléphone et celui de la personne l’accompagnant. C’est à ce moment-là qu’un véhicule de police qui était à sa recherche l’a repéré.

La police a ainsi pu retrouver le téléphone de la victime sur l’agresseur. Il a été placé en garde à vue et jugé en comparution immédiate.

Malgré les témoignages, il a osé affirmer avoir volé le téléphone à l’arraché sans menaces. Il a écopé de six mois de prison avec mandat de dépôt et de 1800 euros de préjudice à verser à sa victime. La substitut du procureur a bien insisté : « Ce sont des faits criminels qui ont été requalifiés pour que monsieur puisse comparaître aujourd’hui. Ces faits sont graves, ce n’est pas juste un vol de téléphone et monsieur ne semble pas le réaliser. Il est prêt à tout pour voler un téléphone » .

La suite après cette publicité

À lire aussi :