Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Les terribles révélations de la mère de famille qui a tué son fils autiste de 11 ans

Publié par Victor Adan Vergara le 31 Oct 2022 à 12:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le samedi 29 octobre, le corps d’un enfant autiste a été découvert sur les berges de l’Huveaune, à Marseille. Ce dimanche, la mère a avoué l’avoir tué avec un couteau de cuisine, estimant que les crises de l’enfant ne finiraient jamais.

À lire aussi : Homme le plus sale du monde, roue perdue en plein vol, pluie de billet : voici les 10 faits divers les plus insolites de la semaine

Une mère poignarde son fils

Samedi, le corps de l’enfant de 11 ans a été découvert par son oncle et son père vers 13h. Le corps avait été dissimulé dans des broussailles sur les berges du fleuve nommé l’Huveaune. L’enfant présentait des « plaies à l’arme blanche » précise la procureure de la République de Marseille.

Vendredi, la mère avait raconté à la police que son fils unique avait échappé à sa surveillance alors qu’ils se rendaient dans un parc. Elle s’est rendue au commissariat deux fois, à 17h et 22h. Finalement, c’est bien la mère du jeune autiste qui l’a poignardé à mort.

huveaune marseille mère faits divers enfant autiste
Le corps de l’enfant de 11 ans a été retrouvé non loin de L’Huveaune, fleuve passant par Marseille

La femme de 39 ans, sans profession, était inconnue jusqu’alors des services de police. Elle élevait seule son enfant. Ce dimanche, elle a reconnu les faits en garde à vue, affirme la procureure de Marseille dans un communiqué. Elle sera donc déférée et présentée à un juge d’instruction ce lundi 31 octobre. Une ouverture d’information judiciaire du chef de meurtre sur mineur de moins de 15 ans sera faite.

À lire aussi : Le petit Grégory, Mathis Jouanneau, Estelle Mouzin : les pires faits divers français qui ont concerné des enfants

La femme raconte le drame

La femme raconte avoir « frappé son fils dans l’appartement dans un premier temps, puis l’a emmené dans le ‘ravin’ et l’a tué sur place à l’aide de couteau pris dans la cuisine ». Elle est partie, laissant le corps sur place. Puis, elle est « revenue peu de temps après pour se débarrasser d’affaires ». La femme l’a tué de 4 coups au thorax et à la gorge.

police judicaire marseille faits divers

Les dires de la mère de 39 ans corroborent avec les éléments recueillis au cours de l’enquête par la police au domicile et sur le long des berges. L’enfant est donc mort avant le signalement de sa disparition par la mère.

La femme a expliqué qu’elle n’arrivait plus à gérer les crises liées à l’autisme de son fils. La magistrate détaille dans son communiqué que ce vendredi, la femme a « estimé que cela ne finirait jamais ».

À lire aussi : Cette infirmière est accusée des meurtres de sept nourrissons et de dix tentatives d’assassinat…

0