Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Disparition d’Émile : Cette trace de sang qui a semé le trouble

Publié par Gabrielle Nourry le 13 Juil 2023 à 10:26
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

C’est une affaire dont tout le pays ne fait que parler depuis le samedi 8 juillet, date de la disparition du petit Émile. Ce garçon de deux ans et demi, qui a échappé à la vigilance de ses grands-parents, demeure introuvable. Mais, ce mercredi 12 juillet, les enquêteurs ont trouvé une trace de sang suspecte…

La suite après cette publicité

À lire aussi : Emile : que sait-on sur la famille du petit garçon disparu ?

Une trace de sang trouvée sur un véhicule

L’espoir s’amenuise depuis la disparition d’Émile le samedi 8 juillet. Aperçu par deux témoins peu de temps après qu’il a disparu, sa trace n’a ensuite plus été retrouvée. Après plus de quatre jours de disparition, les enquêteurs n’espèrent plus le retrouver perdu dans le village du Vernet.

La suite après cette publicité

Deux pistes glaçantes sont désormais envisagées dans cette disparition : une chute accidentelle ou l’intervention d’un tiers. Dans le cadre de cette deuxième hypothèse, les enquêteurs émettent l’idée qu’un véhicule aurait pu percuter l’enfant. Le conducteur aurait ensuite tenté de cacher le corps.

Les gendarmes ont donc contrôlé les maisons ainsi que les véhicules du secteur, c’est ainsi qu’ils ont repéré une voiture suspecte. À l’avant de ce véhicule se trouvaient plusieurs traces de sang. Les analyses sont sans appel, le sang n’appartient pas au petit garçon puisqu’il est d’origine animale.

emile disparu
La suite après cette publicité

À lire aussi : Disparition d’Emile : l’affaire reliée à une autre disparition d’enfant vieille de 34 ans ?

Émile serait-il monté dans un camping-car ?

Les enquêteurs ont également découvert un autre véhicule avec des traces suspectes, mais il s’agissait en réalité de peinture. Une autre piste a été explorée par les enquêteurs à la suite de l’appel à témoin lancé le 9 juillet. Des témoins ont indiqué avoir aperçu Émile.

La suite après cette publicité

D’après leur témoignage, le petit garçon aurait été vu dans un camping-car roulant dans le département de l’Isère soit une centaine de kilomètres du Vernet. Si les gendarmes ont fouillé le véhicule, cette piste était finalement erronée. Les enquêteurs continuent leurs recherches en analysant notamment les profils des habitants du secteur.

Si depuis mardi, ils menaient de vastes opérations de ratissage, celles-ci ont pris fin mercredi dans la soirée. En effet, toutes les zones où l’enfant aurait pu se rendre ont théoriquement été couvertes.

À lire aussi : Disparition d’Emile : A-t-il pu survivre à un si jeune âge ?