Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Trois enfants considérés comme des passagers clandestins, débarqués du train par la SNCF

Publié par Elodie GD le 01 Mai 2024 à 14:51
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Alors qu’ils sont en route pour rejoindre leurs mères, trois enfants sont débarqués d’un train SNCF circulant entre Lille et Rennes. Des agents de la compagnie ferroviaire les ont remis entre les mains des forces de l’ordre en gare de Marne-la-Vallée, ce samedi.

La suite après cette publicité

Elle est obligée d’allaiter son enfant debout dans le train car personne ne lui laiss […] Elle est obligée d’allaiter son enfant debout dans le train car personne ne lui laisse sa place

Des passagers clandestins dans le train ?

La suite aprés cette video

Des mineurs considérés comme des passagers clandestins ? Révélé par La Voix du Nord, le cas de ces enfants de 13,11 et 8 ans questionne. Pour cause, alors qu’ils se rendaient en gare de Rennes, au départ de Lille, pour rejoindre leurs mères, ils se sont retrouvés obligés de quitter le train. La raison ? La SNCF les considère comme des passagers clandestins.

La suite après cette publicité

Pourtant, les parents avaient pris soin de les inscrire au service payant « Junior et Cie ». Celui-ci permet un encadrement par les animateurs du départ à l’arrivée des mineurs. Mais alors que s’est-il passé ?

Trois enfants débarqués d'un train SNCF

ne pas utiliser toilettes train arret Voici pourquoi il ne faut jamais utiliser les toilettes d’un train à l’ar […] Voici pourquoi il ne faut jamais utiliser les toilettes d’un train à l’arrêt ! (vidéo)

La suite après cette publicité

Les enfants n’ont pas été enregistrés

Selon les informations de La Voix du Nord, le père de deux des trois enfants aurait omis de les enregistrer en gare. Un enregistrement obligatoire qui permet la prise en charge des mineurs par les animateurs. « Je suis arrivé en retard pour cet enregistrement », concède le père de famille. Il précise toutefois que leurs billets « avaient été validés ». « J’ai voulu les enregistrer, mais il y avait trop de monde ». Il a alors pris la décision de les faire monter dans le train.

Interrogée, la compagnie ferroviaire précise que les parents sont arrivés trois minutes avant le départ, « alors qu’il est obligatoire pour ce service de se présenter au moins une heure avant ». Les enfants, n’ayant pas été enregistrés par « Junior et Cie » sont quand même montés à bord.

La suite après cette publicité

« Ils n’étaient pas sous la responsabilité de l’équipe de bord », explique-t-elle. Elle ajoute que ces derniers ont « été remis aux forces de l’ordre en gare de Marle-la-Vallée ». Forces de l’ordre qui ont ensuite contacté les parents. La compagnie « réfute toute mise en cause » et assure « avoir parfaitement rempli ses devoirs pour protéger les enfants ».

Du côté des parents, deux mains courantes ont été déposées. Interrogé, le père du troisième enfant a déclaré : « La prochaine fois, je ferai la route jusqu’à Rennes ».

train Il se masturbe sur une voie ferrée et perturbe le trafic des trains Il se masturbe sur une voie ferrée et perturbe le trafic des trains

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.