Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Une porte d’un poste de police incendiée par des manifestants contre la réforme des retraites

Publié par Mia le 15 Avr 2023 à 21:07
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Cela fait plusieurs semaines que les manifestations se multiplient contre la réforme des retraites. Ce vendredi 14 avril 2023, au soir, il y a eu de gros débordements lors du rassemblement de Rennes.

Publicité

Il ne s’agissait pas d’un débordement de la part des policiers cette fois, mais d’un acte de dégradation initié par des manifestants. La porte d’un poste de police a été complétement incendiée.

A lire aussi : Manifestation : Il perd un testicule à cause d’un tir de LBD

La porte d’un poste de police incendiée

Publicité

Depuis le passage de la réforme des retraites par le 49.3, les Français sont à bout et ne cessent de se mobiliser dans les rues du pays. Même Loana a évoqué le sujet dernièrement.

Mais, le problème, c’est que les débordements se multiplient également à mesure que la réforme des retraites se met en place. Après l’incendie d’un restaurant par des manifestants, une situation similaire s’est déclarée ce vendredi.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Effectivement, ce 14 avril 2023 au soir, à Rennes, des manifestants ont mis le feu à la porte d’un poste de police, elle a fini totalement incendiée.

Publicité

Une montée de violence qui s’est aussi répercuté sur un centre culturel, puisque la porte du centre des congrès de la ville a aussi été détruite par les flammes. Le bâtiment était l’ancien Couvent des Jacobins, un ex-lieu de culte.

police incendiee manifestation (2)

A lire aussi : “Les gens dans la rue, je m’en branle”: Sébastien Cauet donne son avis sur les manifestations, ça ne passe pas !

Les auteurs des feux activement recherchés

Publicité

D’après la police, la porte a été incendiée à l’aide de poubelles enflammées. Heureusement, les forces de l’ordre ont pu éteindre les feux en quelques minutes. Les policiers ont utilisé un canon à eau de la police.

Pour l’instant, les auteurs des incendies n’ont pas été interpellés. Néanmoins, la police de Rennes semble déterminée à les retrouver sans attendre.

Gérald Darmanin, lui-même, a réagi à ces actes de dégradation. « Les dégradations et attaques ce soir à Rennes, contre un commissariat et le Couvent des Jacobins, par des casseurs déterminés à en découdre sont inacceptables », a-t-il déclaré.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Publicité
Publicité

A lire aussi : Manifestations : un enregistrement de violence policière de la BRAV-M dévoilé, l’IGPN saisie

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.