Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Famille

Enfants : Jusqu’à quel âge devez-vous les laisser croire au Père Noël ?

Publié par Romane TARDY le 21 Nov 2022 à 5:31

Le Père Noël est sûrement l’une des plus belles légendes qui berce notre enfance. En tant que parents, vous espérez souvent que vos enfants y croient le plus longtemps possible. Toutefois, il ne faut peut-être pas les laisser indéfiniment dans cette illusion magique. À un moment donné, ils sont en âge de comprendre, oui, mais à quel âge ?

À lire aussi : Le saviez-vous : Foie gras, fruits de mer, dinde, bûche… Pourquoi en mange-t-on à Noël ?

Le Père Noël : une belle légende

Noël approche. Vous devriez d’ailleurs commencer rapidement vos achats de cadeaux. Qui dit cadeaux, dit Père Noël. Même si c’est un beau mythe, il n’est pas toujours facile à tenir. Quand les enfants croient au Père Noël, cela demande d’être minutieux dans les achats de cadeaux et de trouver de bonnes cachettes. Le plus dur et en même temps le plus amusant sera le soir même, quand il faudra placer les cadeaux au pied du sapin. Vous avez forcément déjà participé à une fête de famille où un enfant refuse de se coucher pour attendre le Père Noël.

En dehors de l’organisation pour les cadeaux, il s’agit aussi de maintenir la croyance et la magie pour le plus grand plaisir des petits. Oui, mais jusqu’à quel âge ? C’est une grande question. À quel âge devrait leur dire la vérité sur cette histoire et enfin leur donner la réponse à l’incontournable question : « Papa, maman, le père Noël existe-t-il vraiment ? » . Certains parents préfèrent parfois dire la vérité, car ils ont sinon l’impression de ne dire que des mensonges à leurs enfants. En réalité, ce n’est qu’une petite vérité cachée qui permet de stimuler l’imagination de votre enfant et ne lui laisser cette croyance magique.

Un autre moment gênant pour les parents et où la question peut de nouveau se poser est celui où vous croisez avec votre enfant des personnes déguisées en Père Noël. Il ne comprend pas pourquoi il y a plusieurs Pères Noël et qui plus est parfois avec des cadeaux. Dites-lui la vérité : ce ne sont que des personnes qui sont là pour amuser et répandre la magie de Noël. Puis, vous pouvez y ajouter une petite histoire en racontant que personne n’a jamais vu le seul et unique vrai Père Noël, car il vient quand tout le monde dort et pas avant.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

À lire aussi : Vous installez votre sapin de Noël (trop) tôt ? Ça en dit long sur vous !

L’âge de raison : le moment de la révélation ?

Le personnage rouge et blanc intrigue surtout les enfants vers l’âge de raison (7 ans) et lors de l’entrée à l’école primaire. Ils commencent à comprendre que ce dernier n’existe peut-être pas et qu’il ne pourrait être qu’un mensonge de leurs parents. Il voit bien que cette histoire est irréaliste : comment le Père Noël ferait-il pour apporter les cadeaux quand les maisons n’ont pas de cheminée ou encore comment peut-il livrer tous les cadeaux le même jour à la même heure ? Mais faut-il pour autant casser le mythe et la magie ? Si les copains de l’école ne l’ont pas déjà fait, c’est en effet sur le dos des familles que repose cette responsabilité de donner ou non enfin la véritable réponse à leurs questions.

Pour vous éclairer, les experts se sont mis d’accord sur un « âge limite » . Il serait situé aux alentours de 8 ans. Mais si votre enfant croit encore à l’histoire du Père Noël après cet âge, pas de panique, ce n’est pas grave. Toutefois, cela reste rare, car à l’école, les enfants sont plus souvent enclins à croire aux histoires des grands qu’à ceux que leur famille leur a racontés dans leur tendre enfance. La fin de la croyance au Père Noël rime aussi avec la fin d’autres mythes comme la petite souris ou les cloches de Pâques.

Comment bien l’expliquer ?

En fait, l’enfant est le seul qui puisse vraiment décider s’il veut encore croire ou non au Père Noël. Pour certains, vous pourrez tout leur dire, ils voudront continuer à y croire, n’acceptant pas de rompre avec cette magie. Pour les parents, il s’agit surtout d’être à l’écoute de leur enfant. Discutez avec lui et vous verrez bien s’il a envie d’y croire ou non avant de casser le mythe. S’il y croit encore à 8 ans, c’est sûrement qu’il en a besoin pour diverses raisons : il ne veut pas quitter le monde de l’enfance, l’image du Père Noël est rassurante… Cela dépend donc beaucoup de la personnalité de l’enfant.

Si vous tenez vraiment à dire la vérité à votre enfant, il faut y aller progressivement. Prenez-le à part dans un moment intime entre vous et votre enfant et expliquez-lui pourquoi vous l’avez laissé croire au Père Noël (la magie, l’imagination). Dites-lui aussi que cela ne changera pas tout ce qui est génial à Noël : faire le sapin, ouvrir les cadeaux, se faire des surprises, bien manger… Et n’oubliez pas de lui préciser de ne pas détruire l’histoire auprès des plus petits qu’il côtoie.

Voilà maintenant, vous savez tout. Après ne vous prenez pas trop la tête, car le plus beau à Noël, c’est de partager un bon moment en famille et de voir vos enfants le sourire aux lèvres.

À lire aussi : Noël : Comment allez-vous vivre les fêtes selon votre signe astro ?

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.