Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Food

McDonald’s change ses tarifs… et ça ne passe pas auprès des consommateurs !

Publié par Céline le 28 Juil 2022 à 19:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Pour la toute première fois depuis 14 ans, McDonald’s a annoncé qu’il allait augmenter, au Royaume-Uni, le prix de son cheeseburger. En effet, ce dernier va passer de 1,18 euro à 1,42 euro.

McDonald’s : la première augmentation depuis 14 ans sur ce produit phare

Fondée en 1955, McDonald’s s’est rapidement imposé comme étant la plus grande chaîne de restauration rapide au monde. D’ailleurs, à l’époque et pendant des années, aucune autre ne semblait pouvoir rivaliser !

Les vidéos du jour à ne pas manquer

Aux États-Unis, ce géant est d’ailleurs rapidement entré dans les mœurs et habitudes des Américains, notamment avec le fameux McMuffin. Puis l’enseigne a très vite été exportée dans le monde pour devenir ce qu’elle est désormais.

McDonald's très mauvaise nouvelle pour le géant américain

Pixabay

« Nous vivons des temps extrêmement compliqués »

Qui n’a pas remarqué que depuis les différentes crises auxquelles nous avons assisté, le coût de plusieurs produits a considérablement augmenté. A l’instar de l’essence, la viande, l’huile, la moutarde… En réalité, la liste commence à devenir très longue…

Face à cette flambée, le géant américain a donc dû prendre la radicale décision d’augmenter celui de l’un de ses produits phares : le cheeseburger.

En effet, depuis ce mercredi 27 juillet 2022, son prix passe de 1,18 euro à 1,42 euro au Royaume-Uni. Ce qui correspond a une hausse d’environ 20 %.

« Cet été, nos restaurants vont ajouter entre 10 pence et 20 pence à un certain nombre des menus touchés par l’inflation. Nous vivons des temps très difficiles. Tous les jours les coûts des articles augmentent d’une manière que beaucoup d’entre nous n’ont jamais connue. Certains prix ne vont pas être affectés et d’autres continueront de varier d’un restaurant à l’autre. », affirme notamment Alistair Macrow, PDG de McDonald’s Royaume-Uni et Irlande.

Et même s’il affirme avoir repoussé l’échéance au maximum, il assure qu’il est désormais contraint d’appliquer cette hausse des prix dans le pays. Une nouvelle qui risque de ne pas plaire à de nombreux clients…

Source : BFMTV
0