Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Insolite

A 88 ans, il arrive aux urgences avec un obus coincé dans l’anus. L’hôpital évacué !

Publié par Celine Spectra le 20 Déc 2022 à 14:31
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Alors que nous vous expliquions dernièrement que respirer par l’anus allait bientôt être possible ; un octogénaire a eu l’idée insolite de s’introduire un obus dans son anatomie. Ce samedi 17 décembre, il a donc été opéré dans la soirée.

>> À lire aussi : Homme le plus sale du monde, roue perdue en plein vol, pluie de billet : voici les 10 faits divers les plus insolites de la semaine

Il se présente aux urgences, un obus coincé dans son anus

Les urgences ont l’habitude d’en voir des vertes et des pas mûres, comme cette fois où un adolescent s’est présenté avec un câble USB dans son urètre…  Mais ce samedi 17 décembre, l’hôpital Sainte-Musse de Toulon dans le Var a eu de l’inédit. Enfin, c’est ce que l’on pensait…

Un homme âgé de 88 ans s’est présenté avec un obus d’une vingtaine de centimètres de long et de cinq centimètres de diamètre coincé dans son anus. Bien qu’il ait précisé que l’objet était démilitarisé, l’hôpital a tout de même décidé de prendre ses précautions. Il a donc fait évacuer l’établissement. Et également fait appel à des démineurs. Ces derniers ont d’ailleurs confirmé qu’il s’agissait d’un obus de collection de la Première Guerre mondiale offert aux Poilus.

>> À lire aussi : Avec ses yeux, ce Brésilien bat un record insolite. C’est bluffant !

A 88 ans, il arrive aux urgences avec un obus coincé dans l'anus. L'hôpital évacué !

Twitter

Le cas n’est finalement pas si rare que cela

Alors que pour les fêtes de Noël, vous devriez oublier les montres et penser au bijou d’anus ; ce lundi matin, la direction de l’hôpital a remercié par e-mail le personnel pour son implication. Quelques instants plus tard, la photo de l’obus a circulé de service en service. Puis sur les réseaux sociaux.

Mais il faut savoir que contrairement à ce que l’on pensait, cette mésaventure n’est pas unique en son genre. En effet, en décembre 2021, dans un hôpital britannique, un autre homme était arrivé vivant la même situation embarrassante. Cette fois, l’objet avait été retiré avant l’arrivée de la police.

>> À lire aussi : 15 anecdotes amusantes et insolites à partager pour briller en société !

0