Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Insolite

Pendant son baptême cette fillette turbulente insulte le prêtre de « pu** », comme si elle était possédée

Publié par Nicolas F le 26 Août 2018 à 10:11
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Que s’est-il passé dans la tête de cette petite fille ? Est-elle consciente de ce qu’elle dit ? Regardez la vidéo étrange du baptême de cette fillette au Mexique. Lorsqu’elle reçoit l’eau bénite sur le front, elle crie des insultes au curé. « Pu** ! », lui lance-t-elle très distinctement. « Pu** ! pu** ». L’enfant qui semble possédée continue à dire des grossièretés au visage du prêtre.

La suite après cette publicité

 

La jeune fille a-t-elle sorti une insulte sans faire exprès ?

L’attitude de Magdalena promet-elle à ses parents d’avoir à supporter une future adolescente turbulente ? En tout cas, sa petite enfance ne semble pas sans peine non plus. La vidéo filmée par de la famille montre le père, la mère et le parrain qui tiennent la fillette de 3 ans, avant de la pencher au-dessus des fonts baptismaux. Le curé est souriant et fier d’accueillir une nouvelle ouaille dans les bras du Seigneur : « Je te baptise au nom du Père, du Fils, et du … », et là c’est le drame !

La suite après cette publicité

Le baptême tourne à l’exorcisme

Durant ce moment solennel, la fillette n’a pas hésité à proférer une insanité. On aurait dit qu’elle était possédée et que l’eau bénite la transformait en démon. « Pu** ! », crie-t-elle au curé, qui a d’abord cru que le bébé prononçait simplement un cri qui ressemblait à une insulte. Il interrompt sa prière pour détendre l’atmosphère. « Je pense qu’elle m’a insulté », dit-il pour rire. Puis il continue, « Je suis le Père… ». Mais il n’avait pas rêvé, et surtout la fillette n’a pas prononcé ces mots par hasard. Elle lance alors : « Laisse-moi, sale pu** ! ». « Pu** », la mère gênée essaie de la contrôler mais elle continue d’insulter le prêtre. La vidéo en a fait rire certains, d’autres sont outrés qu’on puisse blasphémer un homme d’église, et finalement d’autres sont tout simplement choqués qu’à 3 ans une enfant puisse déjà posséder ce genre de mots dans son vocabulaire.

La suite après cette publicité
baptême prêtre curé insulté de puto

Crédits : CEN