Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Insolite

Plus d’1 milliard de personnes croient en la magie noire et la sorcellerie dans le monde !

Publié par Alicia Trotin le 05 Déc 2022 à 13:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Harry Potter a visiblement bercé beaucoup de fans, puisqu’il y aurait plus d’un milliard de personnes qui seraient convaincues de l’existence de la magie. Sciences occultes, magie noire et sorcellerie, autant de domaines qui fascinent de nombreux adeptes dans le monde. Ce sont les étonnants résultats d’une récente étude menée par l’Université de Washington dans 95 pays.

À lire aussi : D’où viennent les superstitions sur le chat noir ?

croyance

1 personne sur 8 croit en la magie

Ce constat est le résultat de plusieurs recherches compilées et publiées dans le journal scientifique Plos One. La question principale était portée sur le nombre de personnes qui pensait qu’il est encore possible, aujourd’hui, qu‘une personne jette un sort à une autre. Une interrogation sans aucun sens pour certains et qui pourtant a rassemblé plus d’un milliard de réponses positives.

En Tunisie, 90 % des personnes qui ont répondu à l’étude ont affirmé croire en la magie. Alors qu’en Suède le pourcentage est descendu à 9 %. On remarque que la Russie, le Brésil et le nord de l’Afrique sont très croyants à ce genre de pratiques. Tandis que le centre de l’Europe, le nord de l’Amérique ou encore l’Australie n’y sont pas vraiment réceptifs.

À lire aussi : Marwa Loud : la chanteuse accusée de sorcellerie sur Lartiste !

L’importance de l’environnement socio-culturel

Apparemment, les personnes vivant dans un environnement financier sécurisant et ayant un niveau d’éducation plus élevé, seraient moins susceptibles de croire en la sorcellerie. Les individus issus d’un milieu conformiste, mais ayant rencontré des institutions avec un mauvais fonctionnement et davantage de déceptions, ont, eux, plus de chance de croire en la magie. Les pays où ce type de croyance est répandu sont des états où la satisfaction du peuple est en baisse. En effet, le fait de penser à un contrôle externe, amènerait au pessimisme et au stress. Les scientifiques ont également remarqué que les sujets réceptifs à la sorcellerie étaient sujet aux émotions négatives comme la colère ou la tristesse et moins aux expériences positives telles que le rire ou le plaisir.

Finalement, les chercheurs ont conclu que ce genre de croyances était une forme d’adaptation aux malheurs de la vie. Les sociétés dans lesquelles la sécheresse, le chômage sont des évènements courants, présentent plus de croyants à la magie. Bien que compréhensible, cela augmenterait l’anxiété et la stagnation économique de ces pays.

À lire aussi : Une école de sorcellerie inspirée d’Harry Potter ouvre en Bretagne

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0