Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Insolite

La première véritable expérience de sommeil en « comptant les moutons » va être lancée

Publié par Alicia Trotin le 26 Sep 2022 à 5:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Tout le monde connaît la formule « compter les moutons » pour s’endormir. Bien qu’on ne connaisse pas le nombre exact de personnes qu’elle a pu aider, un champ à Sussex va prendre cette expression au pied de la lettre.

La suite après cette publicité
Experience Emma sleep
©Emma Sleep

A lire aussi : Prédire le moment votre mort grâce à la qualité de votre sommeil ? C’est possible, selon une étude

Alors qu’une étude a récemment prouvé que la plupart des Britanniques avaient eu davantage de difficultés à s’endormir au cours de cette dernière année, la société Sleep Tech Emma Sleep a créé l’expérience « Shleep Sanctuary » .

La suite après cette publicité
La suite après cette vidéo

Une expérience de sommeil hors du commun

Les personnes seront invitées à compter les moutons numérotés avant de s’endormir, profondément. Après le dîner, l’installation pour la nuit et un sommeil réparateur, les clients se réveilleront avec une séance de yoga guidée et pourront profiter d’un petit déjeuner composé avec de la nourriture locale. Dans le pré, il y aura un dôme, créé à l’aide d’un sondage. Réalisé auprès de 2 000 adultes, il a pu révéler que 44 % de cet échantillon avaient eu de la difficulté à dormir cette année.

« Le pouvoir d’une bonne nuit de sommeil ne peut être sous-estimé, et il est clair que la nation en a plus que jamais besoin. (…) Compter les moutons, c’est plus qu’une vieille histoire – c’est une technique de visualisation éprouvée sur laquelle les Britanniques comptent pour les endormir. (…) Ils aspirent aussi à un environnement serein et paisible pour s’y installer lorsqu’ils ont du mal à se détendre, ce qui est extrêmement important pour la qualité du sommeil » .

La suite après cette publicité
Le Dr Dennis Schmoltzi, PDG d’Emma Sleep

A lire aussi : Sommeil, énergie, repos : voici les astuces pour régler son horloge interne

Une étude révélatrice

La suite après cette publicité

L’étude, réalisée via OnePoll, a révélé que 23 % de ces adultes affirment que leur qualité de sommeil est plus mauvaise que jamais, voire qu’ils ne se souviennent pas de la dernière fois où ils ont bien dormi. 21 % affirment qu’ils ont eu des difficultés à dormir à cause des inquiétudes liées à la crise, tandis que 23 % se sentent stressés par le travail. Ainsi, un adulte sur sept a utilisé des tactiques de visualisation. Le dénombrement des moutons, par exemple, pour tenter d’obtenir une bonne nuit de sommeil.
L’étude a également révélé des facteurs qui, selon eux, augmentent leurs chances de mieux dormir : l’air frais ou le bruit de la nature.

« Lorsqu’ils sont pratiqués régulièrement, ces types d’exercices ont prouvé qu’ils abaissaient la fréquence cardiaque en encourageant une respiration plus lente et en activant le système nerveux parasympathique.(…) La distraction imaginative est aussi une stratégie cognitive efficace pour aider à dormir, où vous imaginez une image agréable et relaxante dans le plus de détails possible – comme compter les moutons pelucheux qui sautent par-dessus une clôture. L’objectif est d’utiliser autant de capacités cognitives que possible, afin que les pensées inquiétantes soient supprimées. Des études montrent que cela raccourcit non seulement le temps nécessaire pour s’endormir, mais améliore également la qualité du sommeil » .

Theresa Schnorbach, spécialiste du sommeil chez Emma
La suite après cette publicité

Si cette expérience vous tente, sachez qu’un concours a été lancé. Deux personnes auront la chance de se laisser aller à cette aventure dès l’ouverture du lieu, l’été prochain.

A lire aussi : De combien d’heures de sommeil avez-vous besoin en fonction de votre âge ?

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.