Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Insolite

Serez-vous toujours en vie en 2027 ? Votre smartphone peut vous le dire !

Publié par Mathilde le 29 Oct 2022 à 5:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

Des scientifiques ont récemment découvert qu’avec une petite marche de 6 minutes, votre smartphone peut vous dire si vous serez toujours là en 2027. On vous explique.

La suite après cette publicité

À lire aussi Les scientifiques mettent au point un test pour prédire la date de votre mort

Un algorithme créé par les scientifiques

Nous avons tous déjà vu des applications smartphone qui peuvent prédire combien de temps il nous reste à vivre. Bien entendu, ces dernières sont loin d’être scientifiques, plutôt considérées comme des amusements. Mais récemment, selon New Scientist, une nouvelle étude a été menée par des scientifiques, et cette fois-ci, elle est très sérieuse. En effet, nos smartphones pourraient déterminer si nous serons toujours en vie en 2027 ou non.

La suite après cette publicité

Pour connaître la réponse à cette fameuse question, c’est très simple : il suffit que les scientifiques collectent nos données pendant une marche d’environ six minutes. Ces dernières étant enregistrées grâce à des capteurs présents dans notre téléphone portable. C’est Bruce Schatz et ses collègues qui ont découvert qu’une marche de seulement quelques minutes permettait de savoir si nous serons toujours là dans cinq ans.

À lire aussi Prédire le moment votre mort grâce à la qualité de votre sommeil ? C’est possible, selon une étude

scientifique mort date étude smartphone

@luvqs – Pixabay

Une nouvelle découverte grâce à nos smartphones

La suite après cette publicité

Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs ont analysé les données de plus de 100 000 personnes, vivant au Royaume Uni, depuis une quinzaine d’années. Ces dernières, âgées de plus de 40 ans, ont dû placer un capteur sur leur poignet pendant 7 jours. Grâce aux données collectées sur les smartphones, Bruce Schatz et ses acolytes ont ainsi pu se rendre compte que 2% de ces individus sont décédés dans les cinq ans après l’expérience.

Grâce à cette base, ils ont pu mettre en place un algorithme pour évaluer la probabilité de décéder dans les cinq ans à venir. Une avancée qui n’a rien de fantaisiste, mais a-t-on réellement envie de connaître notre date de décès ? C’est moins sûr…

À lire aussi Le gaz hilarant : est-ce la preuve que les extraterrestres existent ?