Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Le saviez-vous ?

Le saviez-vous : Pourquoi les parties génitales sont plus foncées que le reste du corps ?

Publié par Gabrielle le 10 Mai 2022 à 14:22
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Chaque jour, le TDN vous propose une nouvelle connaissance insolite que vous ignoriez sûrement. Des anecdotes dont vous pourrez vous vanter en famille ou entre amis.

Après s’être demandé pourquoi les chats nous montrent leurs fesses, on s’intéresse aujourd’hui à nos parties génitales. Pourquoi la peau des parties intimes est-elle plus sombre que le reste de notre corps ?

parties génitales

Pourquoi les parties génitales sont plus foncées que le reste du corps ?

Pénis, lèvres, tétons, rectum, mamelons ou encore aréoles sont plus foncés que le reste du corps. Vous avez sans doute déjà remarqué cette différence de couleur et cela vous a peut-être semblé étrange. On vous rassure, il s’agit d’un phénomène tout à fait naturel. Il concerne d’ailleurs aussi bien les hommes que les femmes. Mais comment cela se fait-il ?

Ce changement de pigmentation a lieu à la puberté. Les gonades, les ovaires ainsi que les testicules vont produire des hormones sexuelles. Ces dernières vont notamment stimuler le développement des organes et les changements morphologiques. La puberté, c’est aussi l’arrivée des poils qui poussent sous les bras ou sur les parties intimes.

L’augmentation de production de la testostérone et d’oestrogène a une autre conséquence moins connue. Les hormones influent sur la sensibilité des mélanocytes, qui sont les cellules de la peau responsables de la production de mélanine. La mélanine influe sur la coloration de la peau, lui donnant un aspect plus ou moins bronzé. C’est donc l’explosion d’hormones à la puberté qui est responsable de la pigmentation des parties génitales masculines et féminines.

Ce phénomène a également lieu avant l’adolescence. Les bébés qui naissent avec les cheveux blonds ont souvent tendance à avoir des cheveux plus foncés lorsqu’ils grandissent. C’est exactement le même processus.

La puberté n’est en revanche pas la seule responsable de cette hyperpigmentation. D’autres facteurs entrent également en jeu. Une épilation régulière ou des frottements au niveau des zones intimes peuvent aussi provoquer un changement de la couleur de peau des zones concernées. Si l’épiderme est trop stimulé, il va naturellement s’épaissir afin de se protéger, sa couleur va ainsi devenir plus sombre.

Cette pigmentation peut également être renforcée par la prise de la pilule ou par une grossesse. Les taux d’hormones fluctuent et peuvent donc entrainer un changement de pigmentation. Les femmes enceintes ont souvent la peau qui fonce sur les aréoles ainsi que de façon linéaire du nombre au pubis.

Si vous observez une hyperpigmentation d’autres zones de votre corps comme le cou, l’aine ou les aisselles, cela peut être le signe d’une maladie et notamment de diabète. N’hésitez pas à consulter un médecin si vous avec un doute.

Il est donc normal que la peau de vos parties intimes soit plus foncée que le reste de votre corps. Malheureusement, la lubie du blanchiment a également atteint les parties génitales. Dans certains pays du Moyen-Orient et d’Asie, plusieurs hommes et des femmes se rendent quotidiennement à l’hôpital pour blanchir leur pénis ou leur vulve. Ces pratiques ne sont pas sans danger et peuvent endommager les parties intimes. Il semble donc préférable de laisser tranquille ses parties intimes.

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0