Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Le saviez-vous ?

Le saviez-vous : d’où vient la tradition des « bonnes résolutions » ?

Publié par Alicia Trotin le 22 Déc 2022 à 14:21

Qui ne s’est jamais posé une question à laquelle il n’a pas trouvé de réponse ? Nous sommes là pour vous éclairer plein de sujets. Chaque jour, le TDN vous propose alors une nouvelle connaissance insolite que vous ignoriez certainement. Ces anecdotes seront idéales pour animer les repas des fêtes qui approchent à grand pas.

À lire aussi : Le saviez-vous : Foie gras, fruits de mer, dinde, bûche… Pourquoi en mange-t-on à Noël ?

les bonnes résolutions

Après s’être renseignés sur les origines de la fête du Nouvel An, nous restons dans le même thème. Aujourd’hui, nous allons nous interroger sur la tradition des « bonnes résolutions » de janvier. Prêt à faire les érudits le week-end prochain ?

Un rituel antique

En effet, pour comprendre cette tradition des bonnes résolutions de fin décembre, il faut remonter loin dans l’Histoire. Dans l’Antiquité, les Babyloniens, qui habitaient sur le territoire irakien, autrefois appelé Mésopotamie du sud, ont mis en place un rituel de promesses. C’était un peuple qui basait l’ordre de leur société sur l’honnêteté et le partage. C’est pourquoi, chaque année, ils promettaient à leurs divinités de rembourser leurs dettes et de rendre les outils empruntés à chacun. Ainsi, lors du Nouvel An, l’année recommençait sur de nouvelles bases en effaçant les querelles et les conflits des mois de l’année passée. Vivant essentiellement de l’agriculture, il était primordial que chacun soit en paix.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

À lire aussi : Le saviez-vous : Doit-on écrire calendrier de l’Avent ou Avant ?

Une tradition romaine

Ce rituel s’est perpétué jusqu’à Rome, puisque les romains ont, eux aussi, décidé de faire des promesses à leurs dieux. Plus précisément à Janus, dieu du commencement et de la fin, des passages et des choix. Il est représenté avec deux visages : l’un tourné vers l’avenir et le second vers le passé. Ainsi, ce dieu devait tout voir et c’est vers lui que le peuple romain se tournait au moment de faire les traditionnelles bonnes résolutions du 31 décembre. La nouvelle année étant synonyme de renaissance, il est récurrent que tout le monde ait envie de faire de nouveaux projets, de se fixer de nouveaux objectifs et donc de se faire des promesses à soi-même.

La « résolution » de la Révolution

Le mot résolution a subi une évolution lexicale et a été impacté par l’Histoire. Notamment par la Renaissance, période où la Révolution française va donner un sens très politique à ce terme. Quel lien avec le nouvel an vous demandez-vous ? Après 1789, le mot résolution va davantage induire le sens de prendre une décision après une certaine réflexion. En soi, prendre une résolution, est alors un moyen de résoudre un problème, d’y remédier. Ensuite, quelles seront vos résolutions pour la nouvelle année ?

À lire aussi : Quelles bonnes résolutions prendre pour 2023 ?

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.