Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Lifestyle

Libertinage en France : Quels sont les départements les plus libertins ?

Publié par Celine Spectra le 06 Août 2023 à 12:23
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Une étude réalisée par Libertin.io en juillet 2023 révèle les départements français les plus friands de libertinage. Loin des idées reçues, les résultats de cette enquête dévoilent une répartition étonnante de la population libertine dans le pays, avec des différences comportementales significatives entre les zones d’habitation.

Publicité

>> À lire aussi : Sexualité : Combien de fois par mois faut-il éjaculer pour être en bonne santé ?

Le libertinage en France : une pratique en évolution

Après la crise sanitaire, la sexualité des Français a évolué, et le libertinage se présente comme une voie pour exprimer sa liberté et sa sexualité décomplexée. Le magazine du libertinage, Libertin.io, a mené une étude pour analyser la consultation de contenus libertins en ligne dans tous les départements métropolitains français.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER
Publicité

Les résultats ont montré que 3,8 % de la population adulte s’intéresse à ce type de contenu. Cette pratique est, par ailleurs, davantage répandue dans les départements ruraux que dans les grandes agglomérations. En tête de liste, nous trouvons la Nièvre avec près de 6 % de la population concernée, tandis que dans les Hauts-de-Seine, ce chiffre se réduit à 2,3 %. Pierre Giraud, rédacteur en chef de Libertin.io, souligne que ces résultats vont à l’encontre des idées préconçues sur le sujet.

>> À lire aussi : Sexualité : découvrez l’oculolinctus, une pratique aussi étrange que dangereuse

Pexels
Publicité

Le palmarès des départements les plus et moins libertins

Libertin.io a donc dévoilé le classement des départements français les plus ouverts à la sexualité décomplexée. En tête du palmarès, la Nièvre, l’Indre, et la Haute-Saône avec respectivement 5,9 %, 5,8 %, et 5,7 % de leur population concernée par le libertinage. Ainsi, cette pratique semble plus courante dans les zones rurales.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

À l’inverse, les départements les moins friands de libertinage sont les Hauts-de-Seine et Paris avec seulement 2,3 % et 2,5 % de leur population intéressée. Suivent ensuite le Val-de-Marne, les Yvelines, et la Seine-Saint-Denis.

Publicité

>> À lire aussi : Sexualité : Est-il préférable de programmer ses rapports sexuels ?

Source : Elle

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.