Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Médias

Poupette Kenza : accusée de mettre en scène ses enfants, elle se défend dans TPMP

Publié par Mathilde le 21 Fév 2023 à 20:23
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce lundi 20 février, l’émission Touche pas à mon poste revenait sur l’affaire de l’influenceuse rouennaise Poupette Kenza.

La suite après cette publicité

>>> À lire aussi : Le sharenting : partager des photos de ses enfants sur le net pourrait vous faire perdre votre autorité parentale

Une enquête en cours

La suite après cette vidéo

Suivie par plus d’un million d’abonnés, Poupette Kenza est une influenceuse rouennaise. Actuellement, une enquête pénale suite à des faits liés à son fils est en cours, l’obligeant à passer son week-end du 18 au 19 février en garde à vue. Selon le média France Bleu, cette enquête porte notamment sur des « faits qualifiés de soustraction par le parent d’un enfant mineur sans motif légitime à ses obligations légales compromettant sa santé, sécurité, moralité ou son éducation. » Si régulièrement les réseaux sociaux ne sont pas tendres avec les influenceurs, c’est souvent par rapport aux photos dénudées postées. Mais cette fois-ci, c’est pour une toute autre affaire !

La suite après cette publicité

>>> À lire aussi : Laeticia Hallyday va porter plainte contre TPMP : l’émission de nouveau en danger ?

La réaction de Poupette Kenza

Suite à la confirmation de cette enquête par le parquet de Rouen, la jeune femme a contacté Cyril Hanouna pour dénoncer cette garde à vue, comme l’explique le média Jean Marc Morandini. Rapidement, Poupette Kenza a fondu en larmes :

La suite après cette publicité
Poupette Kenza TPMP Cyril Hanouna influenceuse

@capture d’écran TPMP

« Vous abordez un sujet dont vous n’avez ni tenant, ni aboutissant,  ni réelles informations juste celles relayées par certains médias qui sont simplement assoiffés de buzz et de reconnaissance et de visibilité. C’est hors contexte et de l’invention. Il n’y a aucune maltraitance envers mes enfants. J’ai des preuves, j’ai des avocats. Je suis une très bonne maman. Je ne suis pas une maman parfaite, J’ai toujours tout fait pour mes enfants. Tout ce que j’ai fait, c’est pour mes enfants. J’ai jamais fait de mal à mes enfants et bientôt la vérité éclatera. »

Malheureusement pour elle, les chroniqueurs n’ont pas été attendris par les larmes de l’influenceuse. Ces derniers lui reprochent notamment de mettre sa vie en scène et d’utiliser son enfant pour en faire la promotion.

« Même quand elle pleure, elle se met encore en scène […] Il y a un business du voyeurisme qui  va être dramatique […] Elles jettent dans la lumière leurs enfants. Les enfants, ce ne sont pas des objets, des bibelots ou des codes promo. »

La suite après cette publicité

Et vous, qu’en pensez-vous ? En attendant, découvrez la nouvelle tendance TikTok…

>>> À lire aussi : « Y a trop de musulmans en France » : Un patron d’un bar d’extrême-droite dérape dans TPMP (vidéo)

Source : Jean Marc Morandini

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.