Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Musique

Booba accusé de sexisme : Coup dur pour le rappeur

Publié par Léa Lecuyer le 07 Juin 2023 à 13:05
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Alors que la représentation sur scène de Booba était programmée pour le 21 juin prochain à Casablanca, celle-ci a finalement été annulée. Jugés sexistes et dégradants à l’encontre des femmes marocaines et nord-africaines, certains passages de ses textes ont suscité de vives réactions notamment sur les réseaux sociaux.

À lire aussi : Booba et Aya Nakamura : c’est fini !

Des propos offensants

Alors que le sexisme dans le rap n’est pas une affaire nouvelle, des expressions utilisées par le chanteur Booba dans certains de ses morceaux, ont été qualifiées de dégradantes à l’égard des femmes marocaines et nord-africaines, sur les réseaux sociaux.

Au départ menacée par une campagne de boycott, la représentation de l’interprète de Petite Fille qui devait avoir lieu à Casablanca au Maroc le 21 juin 2023, a ainsi été déprogrammée comme le confirme une information détenue par le magazine Tel Quel.

En effet, un responsable de l’organisation a répondu par l’affirmative à la question de savoir si le concert de ce dernier était supprimé. Demandant à être sous couvert d’anonymat, la source a précisé que cette annulation serait la conséquence d’un refus de la préfecture de Casablanca-Anfa.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Bien qu’apprécié au Maroc, l’arrivée de l’artiste n’a cette fois pas été vue d’un très bon œil. Jugés sexistes, ses différents propos tenus dans son titre E.L.E.P.H.A.N.T ou encore Génération assassin ont créé la discorde.

Le premier morceau fait ainsi référence à une Marocaine répondant au nom de Ruby qui s’était rendue aux soirées « bunga bunga » de l’ex-ministre italien : « une petite Marocaine se tape Berlusconi ». Dans le second, Élie Yaffa de son véritable nom rappe « je vais à la Chicha qu’pour les beurettes ».

À lire aussi : Accusé d’harceler des influenceurs, Booba annonce des poursuites contre les médias

Accusé de sexisme Booba voit son concert annulé au Maroc par les autorités
YouTube – France 24

Booba visé par une plainte pour « diffamation et injures »

Une pétition en ligne appelant à l’annulation du concert a été lancée. Récoltant pour l’heure, près de 4 500 signatures, le document met en avant dans son introduction la problématique des Marocains concernant le chanteur. « Les Marocain(e)s se sont sentis offensés à l’idée d’apprendre que le rappeur Booba allait se produire au Maroc », peut-on lire.

D’après les aveux à l’AFP de Mourad Elajouti, président du Club des avocats au Maroc, l’association professionnelle a porté plainte contre le Duc de Boulogne « pour diffamation et injures portées contre les femmes marocaines ».

Un mouvement de protestation que le chanteur Maes, ancien protégé de l’artiste, n’a pas hésité à soutenir en demandant à ses followers sur Twitter de signer la pétition. Quant au parti d’opposition islamiste Justice et Développement (PJD), celui-ci a également réclamé la déprogrammation du concert.

À lire aussi : Dylan Thiry : sa drôle de réaction face aux graves accusations de Booba