Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Aya Nakamura : un homme la menace de dévoiler sa sextape et lui réclame 250 000 euros

Publié par Celine Spectra le 05 Fév 2023 à 10:57
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Aya Nakamura fait de nouveau parler d’elle dans la chronique judiciaire. Mais ce mardi 24 janvier, c’est l’artiste elle-même qui a souhaité déposer plainte contre un inconnu. En effet, elle aurait reçu plusieurs appels d’un maitre chanteur qui la menacerait de diffuser des vidéos intimes d’elle sur les réseaux sociaux.

La suite après cette publicité

>> À lire aussi : « J’ai envie de me mettre en couple » : Booba et Aya Nakamura en pleine séduction ? Les internautes se questionnent

La suite après cette vidéo

Aya Nakamura : le maitre chanteur lui réclame 250 000 euros

Après que l’artiste Aya Nakamura a déposé plainte au commissariat de Chelles, où elle réside, une enquête pour vol et chantage a donc été ouverte afin de découvrir qui est ce maître chanteur anonyme qui menace de diffuser des vidéos intimes.

La suite après cette publicité

Selon l’artiste, elle aurait été victime d’un cambriolage de son domicile fin décembre 2022. Et ce jour-là, plusieurs objets lui auraient été volés. Comme notamment des tablettes numériques avec des vidéos personnelles. Des effets, pour l’heure, jamais retrouvés. Mais depuis fin janvier, la chanteuse assure qu’un inconnu, affirmant être en possession de ces images, lui réclame 250.000 euros en échange de la non-diffusion du contenu.

>> À lire aussi : « Je suis grande, belle, charismatique » : En promo pour son nouvel album, Aya Nakamura se montre (très) modeste

Aya Nakamura victime d’un maître chanteur anonyme !

Capture d’écran YouTube

« La médiatisation de l’affaire compromet l’enquête »

La suite après cette publicité

Contactée par l’AFP, l’avocate d’Aya Danioko refuse tout commentaire, estimant que la médiatisation de l’affaire était tout simplement compromettante pour l’enquête en cours. L’artiste qui vient de sortir ce 27 janvier son quatrième album, « DNK » était, quant à elle, deux jours après ce dépôt de plainte, à la barre du tribunal correctionnel de Bobigny.

En effet, la chanteuse comparaissait avec son ex-conjoint, Vladimir Boudnikoff, pour violences réciproques. Ayant tous deux écopés de trois jours d’ITT suite à une nuit houleuse, des amendes de 5.000 euros pour elle et 2.000 euros pour lui ont été requises. Reste désormais à attendre le verdict, qui sera rendu le 23 février prochain.

>> À lire aussi : « Je regarde mon compte en banque et ça va » : Aya Nakamura réagit aux critiques qu’elle reçoit

Source : Le Parisien

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.