Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Ayem Nour sous contrôle judiciaire : son ex-mari fait de graves accusations

Publié par Léa Lecuyer le 05 Avr 2023 à 13:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Depuis sa séparation avec Vincent Miclet, le couple se livre à une guerre sans merci pour la garde de leur fils Ayvin. Accusée de kidnapping par son ex-mari, Ayem Nour serait placée sous contrôle judiciaire alors qu’elle tentait de quitter le territoire marocain pour la France avec son fils de 6 ans.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Ayem Nour : En larmes, elle lance un appel à… Emmanuel Macron pour rentrer en France avec son fils

Un divorce compliqué

C’est une situation terrible qu’aucun parent ne souhaiterait affronter. Depuis des mois maintenant, l’homme d’affaires Vincent Miclet et Ayem Nour vivent une séparation déchirante. Sur les réseaux sociaux, chacun y va de sa version pour salir l’image de l’autre. Une discorde qui se poursuit devant les tribunaux puisque tous deux se disputent avec intensité la garde de leur fils Ayvin, âgé de 6 ans.

La suite après cette publicité
La suite après cette vidéo

Et pourtant, l’ex-chroniqueuse de TPMP People était parvenue à obtenir la garde exclusive de l’enfant en 2016. Une mesure qui avait été établie par les autorités françaises et qui prévoyait de laisser un droit de visite à Vincent Miclet, au moment des vacances et durant un week-end sur deux.

En revanche, la clause de revoyure a bouleversé le rythme de garde du couple. Auparavant, leur fils pouvait visiter Vincent Miclet pour une durée de 15 jours maximum au moment des vacances d’été. Toutefois, à partir de ses 6 ans, ce dernier pouvait maintenant passer un mois chez son père qui a élu domicile au Maroc.

Une mention qui a d’ailleurs inquiété l’ex-candidate de téléréalité. En effet, elle avait confié au Parisien« Il y a toujours eu des conflits depuis que j’ai pris la décision de la séparation. Il avait demandé la garde exclusive et il a toujours contesté la décision qui m’avait attribué la garde ».

La suite après cette publicité

À lire aussi : Ayem Nour bientôt en prison ? Elle sort du silence

Ayem Nour sous contrôle judiciaire : son ex-mari fait de graves accusations
Instagram – @ayemnour

Ayem Nour n’aurait pas respecté le deal passé avec son ex-mari

La suite après cette publicité

Effrayée par la situation, la maman de 34 ans a accepté de conclure un accord de manière officieuse avec Vincent Miclet. Elle a donc autorisé Ayvin à être scolarisé à Marrakech, et ce, pour un essai d’un an. Mais tout ne s’est finalement pas déroulé comme prévu.

« Si tout se passait bien, j’avais accepté que cela continue. Mais j’ai rapidement compris qu’en réalité, il m’avait amené sur son terrain au Maroc pour tenter d’obtenir la garde exclusive », explique-t-elle.

Après avoir eu cette réflexion, Ayem Nour a donc choisi de chercher son fils à l’école pour retourner en France. Mais c’était sans compter les manigances de son ex-mari ayant réussi à lui confisquer le passeport de leur fils. Déposant plainte pour « enlèvement et détournement d’un mineur de moins de dix-huit selon le droit marocain », Vincent Miclet a informé Le Parisien par le biais de son avocat de ses sentiments.

La suite après cette publicité

« Il fait entièrement confiance à la justice marocaine », fait-il savoir et indique « que les faits reprochés à la mère de son fils sont extrêmement graves, puisqu’il s’agit notamment d’enlèvement d’enfant et de refus de scolarisation ». Son avocat poursuit en affirmant qu’Ayem Nour « est actuellement sous contrôle judiciaire avec interdiction de quitter le territoire marocain ».

À lire aussi : Vincent Miclet victime d’un complot ? L’homme d’affaires donne sa version des faits après les accusations d’Ayem Nour

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.