Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. TV

« Toutes les candidates doivent mettre un tampon » : Les révélations chocs d’une ancienne candidate Miss France

Publié par Mia le 16 Déc 2023 à 7:00

Les Miss qui participent à Miss France sont globalement bien rémunérées, mais est-ce vraiment assez quand on voit toutes les obligations auxquelles elles doivent se plier ? Une ex-candidate se confie et fait des révélations chocs.

A lire aussi : Miss France 2024 : Qui a eu la meilleure note au test de culture générale ?

« À Miss France, les poils, ce n’est pas permis »

Le concours de beauté Miss France a bien changé depuis que Sylvie Tellier a gagné. Déjà rien que lorsque Geneviève de Fontenay est partie du programme, il y a eu de gros changements dans le programme.

Maintenant, les Miss peuvent par exemple participer sans limite d’âge. Elles peuvent aussi ne pas être célibataires, les critères physiques ont été adoucis et les femmes transgenres peuvent concourir.

Mais, malgré tout, le rythme effréné et les règles à respecter peuvent être éprouvants. Alors que l’édition 2024 approche à grands pas, Julie Cretin, Miss Franche-Comté 2021, a décidé de faire des révélations.

Celle qui a participé à l’élection Miss France 2022 a par exemple assuré que pour le défilé en maillot de bain, être parfaitement épilé était une obligation pour toutes les candidates.

« Je vais être super honnête, à Miss France, les poils, c’est pas permis ! Ils partent du principe que c’est un concours d’élégance, de beauté et que les poils n’en font pas partie » , a-t-elle déclaré dans une vidéo.

candidate miss france Julie Cretin (1)

A lire aussi : Miss France 2024 : découvrez les sublimes photos des candidates en maillot de bain

Obligées de mettre un tampon ? Les internautes choqués

Toujours selon l’ancienne candidate de Miss France, avoir ses règles était aussi un problème pour le comité.

« Le soir du prime, on nous demande à toutes de mettre un tampon, parce que notre organisme stresse tellement que ça peut déclencher les règles » , a-t-elle révélé.

Une anecdote qui a choqué les internautes. Pour cause, une grande partie pense qu’on ne devrait pas avoir le droit d’imposer le tampon.

D’autant que même les femmes n’ayant pas leurs règles devaient aussi mettre une protection hygiénique, d’après elle.

« Un tampon sans avoir ses règles ? Mais la douleur horrible que ça doit être » , « Et celles qui ne veulent pas ou ne peuvent pas en mettre ? » , lit-on sur les réseaux.

A lire aussi : Élodie Gossuin absente à l’élection Miss France 2024 à cause de Sylvie Tellier : les révélations chocs

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.