Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

« Je bouffe avec qui je veux » : Benjamin Castaldi critiqué pour avoir dîné avec des pro-Russes (vidéo)

Publié par FJ le 05 Avr 2022 à 18:05
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce lundi 4 avril 2022, Cyril Hanouna présentait un nouveau numéro de son émission Touche pas à mon poste. Dans ce dernier, l’animateur est revenu sur la polémique du week-end à savoir le dîner de Benjamin Castaldi avec des pro-Russes en pleine guerre contre l’Ukraine. Un cliché qui a donné lieu à un vif échange entre les deux chroniqueurs comme vous pouvez le voir dans la séquence en vidéo ci-dessous : 

Benjamin Castaldi n’a pas sa langue dans sa poche

Cela fait plusieurs années maintenant que Benjamin Castaldi a rejoint l’équipe de Touche pas à mon poste. L’ancien animateur de Loft Story a accepté cette main tendue par Cyril Hanouna alors qu’il était dans une période creuse de sa vie.

En effet, il s’est fait les armes sur M6 avec des émissions telles que Loft Story mais aussi La nouvelle star puis une autre émission de télé-réalité emblématique mais sur TF1 cette fois-ci Secret Story. Après plusieurs saisons, c’est Christophe Beaugrand qui a repris les rênes du programme avant que ce dernier ne soit définitivement déprogrammé de la chaîne. C’est donc sans hésiter que Benjamin Castaldi a accepté de rejoindre l’équipe de Cyril Hanouna et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il ne cesse de se faire remarquer pour ses prises de position et ses nombreux coups de gueule.

Son violent coup de gueule contre Gilles Verdez

Et il l’a prouvé une nouvelle fois ce lundi 4 avril 2022 lors du nouveau numéro de Touche pas à mon poste. En effet, Cyril Hanouna et son équipe sont revenus sur la polémique du week-end, la photo de Benjamin Castaldi lors d’un dîner avec des pro-Russes.

Un cliché qui n’a pas du tout fait l’unanimité autour de la table au vu de la guerre en Ukraine qui sévit aujourd’hui. Gilles Verdez n’a donc pas hésité à remonter les bretelles de son camarade : « Ce sont tous des gens pro-Russes. Etes-vous vendu au Kremlin ? Vous vous foutez de qui Benjamin Castaldi ? » lui demande-t-il.

« Est-ce qu’on n’a pas le droit de dîner avec qui on veut ? J’ai été invité à ce dîner et je ne savais pas qui allait y être et qui j’allais rencontrer. Je suis arrivé un peu à l’aveugle. J’ai passé une soirée charmante. Je ne suis pas vendu au Kremlin ! On a parlé ni de Poutine, de Kiev, ni du Donbass. Gilles, tu es du KGB ? Je fais ce que je veux dans ma vie ? Je bouffe avec qui je veux ! Tu m’emmerdes Gilles ! » a-t-il balancé vertement, mettant fin au débat.

0