Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

« Tout le monde sera perdant » : ce que risque Laeticia Hallyday si sa maison ne trouve pas acquéreur

Publié par Andrianaivo RAOELIJAONA le 22 Jan 2023 à 18:22
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le compte à rebours est lancé et Laeticia Hallyday n’a plus d’autre choix que de vendre rapidement la villa de Marnes-la-Coquette. La veuve du Taulier risque gros, en voici la raison.

À lire aussi : Laeticia Hallyday ruinée ? Elle prend une grande décision pour sa maison

Seule et unique bénéficiaire du testament rédigé par Johnny, Laeticia Hallyday se retrouve, depuis sa disparition en 2017, dans une situation financière très compliquée. La quatrième et dernière épouse du Taulier a en effet hérité de son ardoise fiscale. Seulement quelque temps après cette terrible perte, les agents de l’administration l’avaient dans leur viseur. Ses avocats ont fait de leur mieux pour la libérer de cet engagement, en vain. Résultat : elle doit s’acquitter des trente millions d’euros de dettes.

Malgré le conflit familial autour de la répartition de l’héritage de Johnny, elle a remboursé une partie des arriérés. Seulement, la veuve de 47 ans est loin d’être sortie d’affaire. Pour éponger les dettes, elle a eu l’idée de brader leur somptueux manoir à Marnes-la-Coquette. Une villa de 1 000 m2 qui a tout pour plaire. Pourtant, la demeure ne trouve pas preneur.

Laeticia Hallyday fait face à la pression fiscale

Après plusieurs négociations auprès de l’administration fiscale, la fille d’André Boudou a peu de marge de manœuvre. La seule solution, c’est de vendre rapidement sa maison. Bien consciente de la situation pressante, la quadragénaire remue ciel et terre pour trouver un acquéreur, sans succès. Déjà en 2010, l’interprète de Je te promets avait voulu s’en débarrasser pour 26 millions d’euros. Son initiative s’était soldée par un échec comme celle du réseau immobilier Coldwell Banker Realty en 2017.

Autant dire que Laeticia Hallyday est dans de beaux draps. Elle a ainsi fait appel à la famille Kretz qui est réputée pour leur carnet d’adresses VIP. À titre d’information, ce sont des agents immobiliers dans les biens de luxe, comme le rapporte Gala. Ces experts ont déjà fait leurs preuves dans une émission télé sur TMC et aussi, sur Netflix. Quoi qu’il en soit, ils ont du pain sur la planche. Trouver un acheteur pour 10,5 millions d’euros n’est en effet pas chose aisée.

Selon les informations relayées, cette somme est jugée trop élevée sur le marché de l’immobilier. Ajoutez à cela les frais fixes d’entretien qui sont d’environ 15 000 euros par mois. De plus, la famille Kretz doit procéder à un tri draconien pour séparer les acquéreurs des fans. « Il y a énormément de curieux, donc c’est notre boulot de sélectionner et de faire les vraies visites avec de vrais clients », a confié Sandrine, la patronne de l’agence. Toutefois, le temps ne joue pas en faveur de Laeticia. À une source proche du clan Hallyday d’expliquer :

« Le risque, c’est que la maison ne trouve pas acquéreur et que le fisc la mette aux enchères au prix du montant de la dette. Or si la dette est très élevée, elle ne sera jamais vendue. Tout le monde sera perdant »

À lire aussi : Johnny Hallyday : la vente de sa villa de Marnes-la-Coquette vient de connaitre un énorme rebondissement !

La demeure où Johnny a rendu son dernier souffle

Le 5 décembre 2017, l’Idole des jeunes s’est éteint à l’âge de 74 ans. Pour rappel, le Taulier a rendu son dernier souffle dans sa demeure à Marnes-la-Coquette. Outre le prix de la villa et les frais fixes d’entretien, ce fait marquant peut aussi refroidir les potentiels acquéreurs. Malgré tout, l’étau fiscal se resserre autour de Laeticia Hallyday. La compagne de Jalil Lespert devra se débarrasser au plus vite de la « Savannah ».

À lire aussi : « On faisait de la gym ensemble » : Jean Reno revient sur son amitié avec Johnny Hallyday

0