Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Booder « ne passera pas l’hiver » : terribles révélations…

Publié par Fanny Jacob le 16 Fév 2023 à 11:32
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le voyant Claude Alexis a récemment prédit un avenir radieux pour Cyril Hanouna et Touche pas à mon poste. Toujours aussi dans le vent, l’émission fait beaucoup d’audience et ce mardi 14 février, de nombreux fans ont pu apprendre de terribles nouvelles. Effectivement, dans le cadre de la promotion de son nouveau film, l’acteur Booder s’est confié à cœur ouvert et a même évoqué son état de santé préoccupant lorsqu’il était enfant.

À lire aussi : Un chroniqueur emblématique de TPMP bientôt de retour ?

Booder sur le plateau de TPMP pour la promotion de son nouveau film

Après l’histoire de ce chroniqueur victime d’un chantage à la photo intime, les téléspectateurs de TPMP ont pu entendre le récit troublant de l’acteur Booder au sujet de sa santé. Très connu du public, il faisait la promotion de son nouveau film Le grand cirque chez Cyril Hanouna, une occasion de se livrer sur sa vie également.

Ce nouveau film a été co-réalisé par Booder lui-même et l’humoriste de 44 ans y rend hommage au personnel soignant. Un film qui parle donc de la maladie, mais aussi de la difficulté dans le milieu hospitalier. Un sujet que Booder connait bien puisqu’il a lui-même été confronté à de gros soucis médicaux.

booder tpmp (2)

À lire aussi : « Pourquoi t’es venu ? » : Cyril Hanouna recadre un chroniqueur de TPMP en plein direct

« J’y suis resté sept ans entre entrées et sorties »

« Je vis ma deuxième vie. Quand je suis arrivé au monde en 1978 au Maroc, je suis né avec des complications de respiration » , a avoué Booder sur le plateau de Cyril Hanouna. « Le docteur du village a dit à ma mère qu’ils allaient me soigner. Je suis arrivé à l’hôpital Necker et j’y suis resté sept ans entre entrées et sorties » , a ajouté l’humoriste.

« Et voilà, je me suis soigné et comme on a coutume de dire : il ne faut pas oublier d’où on vient. Moi, je viens de l’hôpital Necker et j’en suis fier ! », a déclaré Booder avant de s’adresser au personnel et patients dans les hôpitaux. « À tous ceux qui sont dans les hôpitaux, je suis avec vous, force à vous » , a ajouté Booder. Comme le patineur Philippe Candelero, Booder a donc eu un lourd passé avec l’hôpital. Mais, ce passé, c’est ce qui a fait sa force aujourd’hui. Et c’est ce qui a donné ce nouveau film Le grand cirque.

À lire aussi : TPMP : les internautes outrés par une séquence sur la maltraitance animale (vidéo)

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.