Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Britney Spears dans l’embarras : son ex, Kevin Federline dévoile des vidéos compromettantes

Publié par FJ le 11 Août 2022 à 16:05

Britney Spears fait une nouvelle fois parler d’elle. Mais cette fois-ci contre son gré. Et pour cause, ce mercredi 10 août 2022, son ex, Kevin Federline a posté une nouvelle vidéo sur son compte Instagram et a dévoilé des vidéos compromettantes de la chanteuse sur lesquelles elle se dispute avec ses enfants. Découvrez la séquence dans la vidéo ci-dessous : 

Britney Spears enfin libre

Britney Spears est sans aucun doute l‘une des chanteuses les plus représentatives de la pop culture. Elle s’est fait connaître du grand public avec des titres désormais culte comme Toxic ou encore Baby one more time. Mais rapidement, la jeune femme d’une vingtaine d’années à l’époque n’a pas réussi à gérer tout ce succès. 

Poursuivie par les paparazzis nuits et jours, elle a perdu pied. En couple avec Kevin Federline avec qui elle a eu deux enfants, elle a été filmée en train de faire tomber son bébé puis en train de se raser les cheveux dans un salon de coiffure de Los Angeles en 2013. Suite à toutes ces frasques, la justice américaine a décidé de la placer sous la tutelle de son père. 

Kevin Federline poste des vidéos compromettantes

Après quasiment une dizaine d’années placée sous cette dernière, Britney Spears en a finalement été libérée en novembre dernier. Depuis ce jour, elle est plus libre que jamais et poste des vidéos parfois étonnantes sur son compte Instagram.

Mais ce mercredi 10 août 2022, c’est son ex, Kevin Federline qui a publié de nouvelles vidéos sur son compte Instagram. Sur celles-ci, on voit la chanteuse en train de se disputer avec ses enfants. Une publication accompagnée de la légende suivante, comme pour se justifier : « Je ne peux pas m’asseoir et laisser mes fils être accusés de cette manière après ce qu’ils ont traversé. Même si ça nous fait mal, nous avons décidé en famille de publier ces vidéos que les garçons ont prises quand ils avaient 11 et 12 ans. Ce ne sont même pas les pires.Les mensonges doivent cesser. J’espère que nos enfants grandiront correctement pour devenir meilleurs que ça » .

La hache de guerre vient-elle d’être déterrée ? Il y a fort à parier que oui.

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0