Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Camille Lellouche au plus mal : la chanteuse se confie sur sa santé mentale

Publié par FJ le 06 Avr 2023 à 16:01
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Camille Lellouche a accordé une interview à Konbini ce jeudi 6 avril 2023. Dans celle-ci, la chanteuse découverte dans The Voice s’est confiée sur son passé et les moments difficiles qu’elle a pu rencontrer tout au long de sa vie qui ont eu une incidence non négligeable sur sa santé mentale.

camille lellouche mere famille enfant

© Capture d’écran France 2

>>> À lire aussi : Kev Adams et Camille Lellouche dans la tourmente : leur nouveau film sur Netflix est accusé de plagiat

La suite après cette publicité

Camille Lellouche face à son nouveau rôle de mère

Camille Lellouche a une vie à mille à l’heure. Elle s’est fait connaître dans The Voice en tant que chanteuse. Bien qu’elle n’ait pas remporté le programme, elle a réussi à se faire une petite notoriété sur les réseaux sociaux. C’est donc sur ces derniers que sa carrière a explosé.

La suite après cette vidéo

Une belle revanche sur la vie pour celle qui a fait face aux violences conjugales pendant de longues années. Un voile sur son passé qu’elle avait levé dans Sept à Huit. Elle avait livré un témoignage bouleversant : « Au bout de quelques mois, je n’ai pas envie de faire l’amour avec lui, il m’insulte, il m’insulte, il m’insulte, il a commencé à me mettre des droites dans tous les sens, des coups de coude dans dos. Et j’ai commencé à me pisser dessus. Et je lui dis (…) et il me dit ‘je m’en fous’ et il me roue de coups ».

La suite après cette publicité

>>> À lire aussi : Nabilla, Afida Turner, Camille Lellouche : Ces stars s’affichent sans culotte

Elle se confie sur sa santé mentale

Un passé compliqué à gérer au quotidien. Ce jeudi 6 avril 2023, Camille Lellouche a accordé une interview au magazine Konbini. Celle qui vient d’être maman s’est confiée sur sa vie et plus précisément sur sa santé mentale, parfois mise à rude épreuve.

La suite après cette publicité

« Quand ça ne va pas, je me renferme vachement. Avant je m’empêchais de pleurer, pour moi, c’était vraiment un signe de faiblesse. J’ai vu un médecin qui m’a dit : ‘soit tu pleures, soit tu meurs’. Je pleure tout le temps. Ça sauve la vie (…) Il n’y a pas de honte, c’est humain » livre-t-elle.

>>> À lire aussi : « Je bois beaucoup trop » : confidences cash de Camille Lellouche sur son addiction à l’alcool