Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Daft Punk : leur séparation enfin expliquée !

Publié par Elodie GD le 07 Avr 2023 à 6:03
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Invité ce 5 avril dans les studios de France Inter, Thomas Bangalter, est revenu sur l’aventure Daft Punk. À visage découvert, il a évoqué la fin du duo ainsi que le message qu’ils tentaient de faire passer.

La suite après cette publicité

>> A lire aussi : Daft Punk : le montant colossal de leur fortune dévoilé

Daft Punk : un duo dont la séparation était inéluctable

En 2021, les Daft Punk annoncent la fin de leur duo. Une nouvelle qui fait l’effet d’un véritable coup de massue chez leurs fans.

La suite après cette publicité
La suite aprés cette video

Afin d’apporter des réponses aux questions qui subsistent depuis leur séparation, l’un des membres du groupe, Thomas Bangalter, a répondu à Léa Salamé sur France Inter.

Face au doute de la journaliste, Thomas Bangalter apporte une réponse claire : « C’est une histoire qui a un début, un milieu et une fin » .

Deux ans plus tard, il n’est donc pas question de reformer le duo de musique électronique. Une page que l’artiste tourne sans regrets : « Je suis très content d’avoir refermé cette aventure, mais c’est avec un grand plaisir que je me retourne et que je regarde ce qu’on a fait dans l’ensemble. La fierté, je ne sais pas, mais je suis satisfait » , a précisé Thomas Bangalter.

La suite après cette publicité

Il a toutefois certifié que cette séparation était inéluctable.

France Inter

>> A lire aussi : Daft Punk : une vidéo inédite des deux DJ sans casque, révélée ! (vidéo)

La suite après cette publicité

« Nous avons toujours été du côté de l’humanité et non de la technologie »

Face à Léa Salamé, il évoque l’univers et le message des Daft Punk. « Daft Punk était un projet où la réalité et la fiction étaient brouillées grâce aux deux personnages de robots. […] C’était une exploration, je dirais, qui a commencé avec les machines et qui s’est poursuivie au-delà d’elles » , explique Thomas Bangalter.

« J’adore la technologie en tant qu’outil, mais je suis, d’une certaine façon, horrifié par la nature de la relation entre les machines et nous-même » , poursuit-il.

La suite après cette publicité

Il précise d’ailleurs que Daft Punk n’était pas une ode à la technologie. « Nous avons essayé d’utiliser ces machines pour exprimer quelque chose d’extrêmement émouvant, qu’une machine ne peut pas ressentir, contrairement à un humain. Nous avons toujours été du côté de l’humanité et non de la technologie » .

>> A lire aussi : Bilal Hassani en concert dans une église : le chanteur prend une décision radicale

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.