Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Donald Trump dévoile sa photo d’identité judiciaire, une première pour un ancien président des États-Unis !

Publié par La rédaction le 25 Août 2023 à 12:03
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

C’est une photo qui entre d’ores et déjà dans la légende… Et pour cause ! Ce jeudi 24 août, l’ancien président des États-Unis, Donald Trump, s’est présenté à la justice dans l’État de Géorgie à la suite des multiples inculpations dont il a été rendu coupable. S’il s’est lui-même libéré sous caution, à savoir une somme de 200.000 dollars, il a dû réaliser la fameuse photographie d’identité des détenus, le « mugshot’.

La suite après cette publicité
La suite après cette vidéo

>>> A lire aussi : « Macron lèche le cul de la Chine » : Donald Trump tacle violemment le président

La suite après cette publicité

Donald Trump, un (très) court séjour en prison

Un petit tour et puis s’en va… C’est ce qu’a fait Donald Trump en Géorgie en se présentant à la justice pour répondre de ses inculpations, notamment, pour tentative de manipulation durant la présidentielle américaine de 2020. Ce jeudi 23 août, l’ancien président des États-Unis s’est ainsi rendu à la justice de l’État de Géorgie après avoir été condamné par cette dernière.

Pour lui, le cheminement habituel des inculpés, dont la fameuse photo du « mugshot » qui ne cesse de tourner en boucle sur les réseaux sociaux et dans les médias. On y voit donc Donald Trump prendre la pose comme un prisonnier, les sourcils froncés et le regard noir. « Je n’ai rien fait de mal », a-t-il ainsi souhaité rappeler aux caméras des médias présents pour ce jour, on peut le dire, légendaire !

La suite après cette publicité
donald trump mugshot etats-unis

>>> A lire aussi : Donald Trump s’en prend à Rihanna après son show à la mi-temps du Super Bowl… pour qui il se prend ?

La Maison-Blanche dans le viseur

La suite après cette publicité

En 2024, Donald Trump souhaite retrouver son fauteuil de chef des États-Unis en remportant les élections présidentielles. Battu par Joe Biden en 2020, le milliardaire n’a jamais accepté sa défaite et avait même tenté d’insinuer qu’il y avait eu… de la triche. Pour rappel : il n’a passé que quelques minutes entre les mains de la justice, puisqu’il a lui-même payé sa caution… de 200.000 dollars. Rien que ça !

>>> A lire aussi : Donald Trump sur le point de faire « une très grande annonce » : que prépare-t-il ?

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.