Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Pénurie d’essence : Macron met en garde les Français

Publié par Celine Spectra le 08 Oct 2022 à 10:11
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Alors qu’il y a quelques jours, nous vous dévoilions une nouvelle à son sujet qui a scandalisé de nombreux Français, cette fois, en déplacement à Prague, en République Tchèque, Emmanuel Macron a appelé au « calme » face à la ruée sur l’essence.

Emmanuel Macron appelle le peuple au calme

Pendant que tout le monde attendait avec impatience sa prise de parole, Emmanuel Macron a lancé un message aux Français depuis la République tchèque. En effet, il demande à ces derniers d’arrêter de paniquer sur d’éventuelles pénuries de carburant.

« Je souhaite avoir un message […] d’appel au calme »

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Ce vendredi 7 octobre 2022, le président a donc souhaité réagir aux grèves pour les salaires qui provoquent actuellement d’importants problèmes d’approvisionnement en carburant, notamment chez TotalEnergies.

« J’appelle, à présent, à la responsabilité. […] Toutes les revendications salariales sont légitimes, mais il ne faut pas qu’elles empêchent […] de vivre et de circuler. […] Face à ces raréfactions, il y a eu des mouvements de panique de la part des citoyens. En particulier dans Nord et le Pas-de-Calais où il existe des tensions importantes. »

Agnès Pannier-Runacher, ministre de la Transition énergétique, avait par ailleurs indiqué ce vendredi 7 octobre 2022, lors d’un déplacement à Arras pour un point presse, que 19 % des stations françaises étaient perturbées.

« Pas de panique » : Emmanuel Macron appelle au calme face à la ruée sur l'essence

Capture d’écran BFMTV

Le gouvernement se mobilise pour obtenir des résultats

Alors qu’Emmanuel Macron s’était plutôt voulu rassurant il y a quelques jours face à cette situation inédite. Elisabeth Borne avait également souhaité appeler à la responsabilité les directions et les représentants des salariés des entreprises. Elle désire, en effet, que les négociations salariales aboutissent.

Et ce n’est pas la seule, en effet, Olivia Grégoire, ministre déléguée aux Petites et moyennes entreprises, avait par ailleurs indiqué à nos confrères de France info :

« J’appelle les entreprises concernées […] à considérer les demandes d’augmentation de salaire »

Pour information, il faut savoir qu’au premier semestre 2022, TotalEnergies a réalisé 10,6 milliards de dollars de bénéfice… Une petite augmentation de ses salariés ne serait donc pas négligeable à la vue de l’inflation en cours et des temps difficiles à venir pour l’ensemble des Français.