Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Emmanuel Macron se moque t-il de l’écologie ? Sa sortie en jet-ski pointée du doigt

Publié par Mia le 10 Août 2022 à 18:10
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Actuellement, Emmanuel Macron est en vacances au Fort de Brégançon. Il y séjourne en famille, avec Brigitte et les enfants de celle-ci. Dans ce cadre, le président a fait plusieurs activités, dont du jet-ski.

Une initiative qui ne plait pas du tout. D’après la députée écologiste Sandrine Rousseau, cette sortie en véhicule motorisée en mer serait même un acte « criminel«  en plein dérèglement climatique.

emmanuel macron jet ski

Les sorties d’Emmanuel Macron en jet-ski sont-elles « criminelles » ?

Vous l’avez remarqué, mais le réchauffement climatique se fait de plus en plus sentir. La pollution atmosphérique fait que notre planète se réchauffe très rapidement, ce qui entraine de plus en plus d’épisodes de canicule extrême. Certaines villes et même certaines zones du monde sont actuellement privées d’eau, à cause de l’urgence climatique. Mais alors, tandis qu’Emmanuel Macron soutenait vouloir changer la donne dans son programme présidentiel, que faisait-il à bord d’un jet-ski ? C’est en tout cas ce que se demande la députée écologiste Sandrine Rousseau.

En ces temps graves pour le climat, un jet-ski n’est pas du tout un véhicule adapté, selon elle. D’autant que celui-ci n’est utilisé par le président que pour le simple loisir, et non pour ses déplacements obligatoires. Un jet-ski consomme environ 10 litres de carburant par heure pour un appareil de 160 CV. De ce fait, il est extrêmement polluant.

D’après Sandrine Rousseau, les sorties d’Emmanuel Macron en jet-ski seraient même « criminelles » vis-à-vis du réchauffement climatique. Pour être exact, elle a dit qu’il était « criminel » de ne pas « comprendre le réchauffement climatique« . Emmanuel Macron a d’ailleurs été critiqué dans un autre contexte pendant ses vacances.

Julien Bayou : la photo du président en canoë serait une « diversion »

Le chef d’EELV, Julien Bayou, a pointé du doigt sa sortie en canoë comme étant une « diversion » pour « faire oublier l’inaction » . « C’est une ficelle un peu grosse de passer du jet-ski au canoë et de le présenter comme un effort de sobriété, c’est désarmant de nullité » , a ainsi déclaré Julien Bayou à ce sujet.

« Quand est-ce qu’ils agissent ? Le Haut conseil pour le climat a appelé à un sursaut et lui, il passe du jet-ski au canoë ? L’enjeu n’est pas individuel, fermer l’eau du robinet pendant qu’on se brosse les dents ou changer les ampoules des ministères » , a-t-il conclu.

0