Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Emmanuel Macron au bras d’une ancienne Miss France pendant un voyage…

Publié par Justine le 24 Mai 2021 à 17:29
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Les 27 et 28 mai prochains, Emmanuel Macron a un voyage officiel très important. Il s’agit d’une visite diplomatique au Rwanda. Et il ne sera pas seul ! Le Chef de l’État sera accompagné d’une ancienne Miss France, découvrez de qui il s’agit dans la suite de l’article.

Emmanuel Macron va voyager avec Sonia Rolland

@emmanuelmacron / Instagram

>>> À lire aussi : Emmanuel Macron annonce une grande nouvelle !

Emmanuel Macron reprend les voyages diplomatiques

Avec le déconfinement et la réouverture des terrasses et lieux culturels, Emmanuel Macron reprend doucement les voyages diplomatiques en s’envolant pour le Rwanda les 27 et 28 mai prochains. L’objectif de ce voyage est de normaliser les liens entre la France et le pays africain 20 ans après le génocide de 1994.

Cette visite importante doit être parfaite en tout point. C’est pourquoi le Président Française souhaite s’entourer d’une personne toute désignée pour ce voyage, révèle le JDD. Il s’agit ni plus ni moins de Sonia Rolland, Miss France 2000.

>>> À lire aussi : Sonia Rolland empêtrée dans une affaire judiciaire : ce cadeau de 800 000 euros qui ne passe pas

Emmanuel Macron s’envole pour le Rwanda avec…

En effet, Sonia Rolland est née à Kigali au Rwanda où elle a vécu une partie de son enfance. Elle n’a jamais cessé d’oeuvrer pour son pays puisqu’elle a créé une ONG qui vient en aide aux orphelins du génocide contre les Tutsis. Emmanuel Macron et Sonia Rolland ne seront pas les seuls à voyager ! Le Chef de l’État a également invité une rescapée des massacres : Annick Kayitesi-Jozan et l’écrivaine Scolastique Mukasonga.

Suite à cette visite, les membres de la délégation présidentielle et les invitées devront se soumettre à une période d’isolement de 10 jours en raison du variant sud-africain. Seul le Président n’est pas soumis à cette obligation puisqu’il a déjà eu le Coronavirus.

>>> À lire aussi : Macron face à un gros coup dur : « on ne se remettra sans doute jamais »

close

Inscrivez vous à la Newsletter gratuite du TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.