Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

« Fallait filer droit » : Philippe Etchebest dévoile son éducation à la dure

Publié par Mia le 28 Mai 2023 à 10:47

Philippe Etchebest est l’une des personnalités préférées des Français. Il faut dire qu’il est un des meilleurs cuisiniers du pays : il est meilleur ouvrier de France et propriétaire de plusieurs restaurants comme le « Quatrième Mur » à Bordeaux.

Sans oublier qu’il est aussi animateur de télévision, avec ses émissions « Top Chef » ou encore « Cauchemar en cuisine ».

Mais, pour en arriver là, il a dû beaucoup travailler après avoir passé une enfance plutôt rude. Il se confie sur son éducation à la dure, celle qui a fait de lui ce qu’il est aujourd’hui.

A lire aussi : Philippe Etchebest face à une situation d’urgence : un restaurateur met le feu à son établissement (vidéo)

Philippe Etchebest : une enfance très difficile

L’époux de Dominique Etchebest en a fait du chemin avant de devenir restaurateur, chef, animateur de télévision et meilleur ouvrier de France.

Comme tous les cuisiniers, il a commencé tout en bas de l’échelle et a fini par gravir les échelons à la sueur de son front. Une détermination à toute épreuve que Philippe Etchebest tient de son enfance.

Avant de devenir lui-même un cuistot renommé, Philippe Etchebest cuisinait aux côtés de son père qui, lui, était aussi restaurateur. Son papa était très rigoureux dans son travail et il en demandait beaucoup à son fils.

Un certain perfectionnisme que Philippe Etchebest a d’ailleurs gardé avec lui, même encore aujourd’hui. Et même s’il a fait « de la cuisine par facilité », comme il le disait au Figaro, en 2014, il a fait de ce travail acharné une vraie passion.

Mais, selon lui, il ne serait pas aussi déterminé dans sa cuisine ou apte à aider les autres dans Cauchemar en cuisine si son père ne l’avait pas pousser à se dépasser.

Le père de Philippe Etchebest vivait à Bordeaux avec toute la famille lorsqu’il a monté sa propre affaire, le « Chipiron », un restaurant dans lequel son fils a très vite mis la main à la patte.

philippe etchebest (1)

A lire aussi : Philippe Etchebest fond en larmes : cette séquence qui a touché les internautes (vidéo)

« C’est grâce à mes parents que j’en suis là aujourd’hui »

Celui qui a été arnaqué dans une de ses émissions expliquait en 2020 qu’il avait épluché ses premiers légumes lorsqu’il avait 7 ans.

À côté de cela, Philippe Etchebest explique aussi que son père était très exigeant, mais pas seulement en cuisine. À la maison aussi. Il avait mis en place de nombreuses règles et il fallait absolument les respecter à la lettre.

« Ça a traumatisé ma sœur d’ailleurs. Mieux valait filer droit », avait-il déclaré à ce sujet dans le Parisien. Dans « Code Source », le cuisinier s’est d’ailleurs souvenu que son père le sifflait pour l’appeler.

Toujours pour le Parisien, Philippe Etchebest assure avoir été « conditionné pour être une machine » par son père, et très tôt. Mais, il n’aurait retiré que le meilleur de cette enfance.

« Je n’en ai pas souffert. C’est grâce à mes parents que j’en suis là aujourd’hui. Peut-être que j’aurais préféré m’amuser. Mais je n’y pensais pas », a-t-il assuré.

A lire aussi : Philippe Etchebest : le chef crée l’indignation des internautes avec sa recette de quiche lorraine

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.