Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Cette blague « sur le viol » qui met Hugo Tout Seul dans la tourmente

Publié par Lucas le 22 Sep 2022 à 16:32
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

C’est ce qu’on appelle se tirer littéralement une balle dans le pied. On se demande même comment Hugo Tout Seul, un humoriste pourtant habitué aux sketchs de stand-up, n’a pas pensé qu’il se mettrait dans une situation des plus difficiles en faisant cette mauvaise blague. Mais le mal est fait ! Alors qu’il abordait le sujet des achats compulsifs à l’heure de faire une petite virée shopping, l’ami de Norman Thavaud s’est mis dans la peau d’une carte bleue en comparant son utilisation au viol d’une femme, comme le monte la vidéo qui suit !

Hugo Tout seul, cette mauvaise blague sur le viol

Si l’on doit s’accorder sur un détail, c’est bel et bien qu’Hugo Tout Seul n’avait aucune intention de tourner en ridicule les victimes de viol. Il arrive simplement, parfois, de se tromper. Et il l’aura appris à ses dépens. En effet, ces derniers jours, sur la scène du Paname Art Café, une célèbre salle de stand-up à Paris, l’humoriste avait décidé de présenter un sketch sur le shopping et l’utilisation compulsive de la carte bleue.

Malheureusement, il s’est littéralement… vautré. Et pour cause ! Hugo Tout Seul s’est glissé dans la peau d’une carte bleue trop souvent utilisée et comparait ainsi son discours à celui… d’une victime de viol : « Ma carte a porté plainte et a fait une interview masquée pour Konbini. « C’était en plein jour, c’était pas la première fois qu’il me prenait mais cette fois c’est allé trop loin » ».

hugo tout seul blague viol sketch internautes

Les internautes lui tombent dessus

Dès lors que le passage du sketch d’Hugo Tout Seul a été partagé sur les réseaux sociaux, sa blague de mauvais goût n’a clairement pas été dans les cœurs des internautes. Ces derniers, comme souvent lors d’une sortie de route d’un humoriste ou d’un personnage public, ont été impitoyables. « Qui est cet énorme bouffon ? », a d’ailleurs demandé l’un d’eux. Il faut désormais le savoir : en 2022, on ne peut pas rire avec n’importe qui, mais on ne peut surtout plus rire de tout !

0