Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

« Les ravages de l’alcoolisme » : Marlène Schiappa clashe violemment Jean-Marie Bigard (vidéo)

Publié par Justine le 27 Mai 2021 à 14:16
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Suite à son intervention lors de la manifestation des anti-vaccins à Paris, Jean-Marie Bigard s’attire les critiques des Français, mais également de Marlène Schiappa qui ne mâche pas ses mots. Découvrez sa réponse dans la vidéo ci-dessous :

>>> À lire aussi : Jean-Marie Bigard fait scandale : sa photo avec Zemmour et le rassemblement national provoque un tollé

Jean-Marie Bigard « alcoolique » selon Marlène Schiappa

Invitée sur France Info ce mercredi 26 mai, Marlène Schiappa a réagi aux propos tenus par Jean-Marie Bigard lors de la manifestation des Anti-vaccin du 23 mai à Paris. La ministre en charge de la Citoyenneté a des mots forts envers l’humoriste : « Cela illustre vraiment les ravages de l’alcoolisme ». Selon elle : « On a manifestement quelqu’un qui n’est pas dans un état normal et qui prononce des propos absolument honteux et scandaleux ».

En effet, Bigard a eu des propos violents et controversés envers certains ministres dont Olivier Véran qui est un « mange-merde » et Agnès Buzyn, « une grosse connasse ». La ministre exaspérée déclare qu’il s’agit de « propos condamnables », « On a des menaces de mort, des injures publiques, des injures publiques à raison du sexe, qui sont inacceptables ».

>>> À lire aussi : Covid-19 : le vaccin pourrait bientôt devenir obligatoire !

Une plainte contre Jean-Marie Bigard ?

Choquée, Schiappa poursuit : « Si le gouvernement doit s’exprimer à chaque fois que Jean-Marie Bigard boit un coup de trop et prononce des insultes et des menaces », relate Le Point. En effet, il n’a pas hésité à comparer les anti-vaccins (dont il fait partie) aux juifs pendant la guerre : « Et pourquoi ils nous colleraient pas une étoile jaune pour qu’on soit repéré plus facilement ? ».

La ministre clôt le sujet : « Ce qui m’étonne, c’est qu’on offre une tribune à ce personnage et qu’on l’invite dans des rassemblements à s’exprimer de la sorte ». Pour l’heure, nous ne savons pas si le gouvernement compte porter plainte contre Jean-Marie Bigard.

>>> À lire aussi : Marlène Schiappa dans TPMP : elle évoque un douloureux souvenir d’harcèlement qu’elle a vécu…