Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

« J’étais remplaçable » : Claire Chazal balance sur sa carrière à TF1

Publié par Gabrielle Nourry le 06 Déc 2022 à 13:06
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Lundi 5 décembre, Claire Chazal a évoqué sa carrière auprès de TV Magazine. Celle qui officie désormais sur France Télévision est revenue sans tabou sur son expérience à TF1. La journaliste a passé une vingtaine d’années sur la première chaîne et ça ne s’est pas toujours bien passé.

À lire aussi : « Il aime séduire et convaincre » : Claire Chazal fait de surprenantes confidences sur Patrick Poivre d’Arvor

Claire Chazal est fière de sa longue carrière télévisuelle

Lundi 5 décembre, Claire Chazal a présenté un numéro exceptionnel du Grand échiquier, depuis le château de Versailles. Pour l’occasion, l’ancienne compagne de Patrick Poivre d’Arvor a accordé une interview à TV Magazine pour parler de sa longue carrière télévisuelle.

« Je suis sérieuse dans mon travail, une manière solide d’ancrer les choses. […] Je n’ai aucun regret parce que j’ai fait ce que j’ai voulu, j’ai choisi librement, ce qui est déjà pas mal et s’apparente à une forme de réussite » confie l’animatrice et journaliste.

Alors qu’elle a été à la tête des JT du week-end de TF1 pendant plus de vingt ans, Claire Chazal n’est pas persuadée qu’elle marquera l’histoire de la télévision. « Le journalisme est éphémère. Sur TF1, j’ai profité d’un média puissant à un poste rare. L’information est plus diluée, moins solennelle aujourd’hui » indique-t-elle.

claire chazal

À lire aussi : Audrey Fleurot, Marc Lavoine, Claire Chazal : Ces stars françaises ont fait une dépression

L’animatrice serait-elle sur la sellette ?

« Pour m’informer, je suis attachée à France Télévisions, même si j’ai le cœur à TF1, sans aigreur, car je n’ai pas oublié et j’y ai beaucoup d’amis » avoue celle qui avait remis en place Marc Lavoine en plein direct. Claire Chazal a également abordé la question de l’âge.

« Il y a une grande précarité pour les journalistes âgés, une fragilité, il faut se battre pour rester, mais je crois que cela a toujours été le cas. Sur TF1, tous les deux ans, j’étais remplaçable » confie la journaliste qui a été évincée en septembre 2015.

Claire Chazal a su prendre sa revanche puisqu’elle travaille maintenant pour le service public. Elle anime Les Victoires de la musique classiqueEntrée libre et Passage des arts. Si la dernière émission devrait être déprogrammée, l’animatrice reste à la tête du Grand Échiquier.

À lire aussi : « Je suis la plus vieille » : Une célèbre animatrice revient sur son parcours difficile à la télévision

0