Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Lou Pernaut met les choses au clair sur l’héritage de son père (vidéo)

Publié par Fanny Jacob le 16 Mar 2023 à 17:58
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Un an après la disparition du journaliste Jean-Pierre Pernaut, sa fille Lou Pernaut prend la parole à la télévision afin de parler de son père et de leur vie de famille, mais aussi d’après sa disparition.

La suite après cette publicité

La jeune femme de 20 ans a également profité de l’occasion pour glisser un mot sur son héritage. Voici l’extrait en vidéo de l’émission Face à Jordan.

À lire aussi : « Je t’aime pour la vie éternelle » : Jean-Luc Reichmann rend un bouleversant hommage à Jean-Pierre Pernaut

La suite après cette publicité

« J’ai fait le deuil de Jean-Pierre Pernaut, mais j’ai pas fait le deuil de mon papa »

Invitée face à Jordan de Luxe, Lou Pernaut n’est pas venu pour rendre hommage à son père, comme l’a fait le polémique Jacques Legros. Elle est surtout venue pour parler de sa vie de famille avec l’ex-présentateur TF1, mais aussi sur la surmédiatisation de sa disparition, évoquant au passage sa succession.

Mais, en premier lieu, Jordan de Luxe l’a interrogé sur le départ de Jean-Pierre Pernaut, sur le fait qu’elle soit restée très discrète sur les réseaux. Lou Pernaut avoue qu’elle ne s’est pas beaucoup exprimée, mais aussi qu’elle avait la sensation qu’on lui avait volé son deuil.

La suite après cette publicité

« J’avais l’impression, au tout début, que j’ai fait un peu le deuil de Jean-Pierre Pernaut, mais j’ai pas fait le deuil de mon papa. Tu vois ? J’ai fait le deuil de la personnalité que tout le monde idolâtrait, mais mon papa… J’ai pas eu le temps de construire mon deuil avec ça. Du coup, à des moments, j’ai l’impression d’avoir fait mon deuil hyper vite et qu’en fait, deux / trois mois après, tu te dis ‘mais pas du tout, c’est ton papa qui est décédé. C’est pas Jean-Pierre Pernaut. Ton père, il n’est plus là’ » , a-t-elle confié en gardant un léger sourire.

Par la suite, Lou Pernaut évoque les derniers instants de son père. « Je suis allée à l’hôpital parce qu’il s’est fait opérer du cœur. J’y suis allée la veille et après, il n’avait plus le droit aux visites. Il est tombé dans le coma et après je l’ai vu au moment où il est parti. […] » .

Elle a évoqué leur dernier échange : « On parlait de tout et de rien, comme si de rien n’était. […] Il avait peur de partir. Je le sentais dans sa voix, il me serrait plus fort contre lui que d’habitude. Il savait au fond de lui, je pense » , explique Lou Pernaut.

La suite après cette publicité
lou pernaut (2)

À lire aussi : Nathalie Marquay prête à remplacer Jean-Pierre Pernaut ? Elle fait de surprenantes révélations

Lou Pernaut évoque l’héritage de son père

La jeune femme de 20 ans explique aussi que son père angoissait surtout à l’idée de les laisser seules, elle et sa famille. « Il a tout bien vérifié avant, le notaire et, parce qu’il flippait. On venait d’emménager dans une nouvelle maison avec ma maman et mon petit frère et il avait peur que les papiers ça ne se passe pas bien, qu’il manque une signature » , dit-elle en riant. « Des trucs à la con, mais il avait peur de nous laisser » , ajoute-t-elle.

La suite après cette publicité

Au sujet de l’héritage, Lou Pernaut a démenti toutes les rumeurs à ce sujet. Pas de millions dans son compte en banque, sinon elle serait « déjà aux Émirats Arabes Unis » .

D’après elle, elle aurait seulement « une maison et des actions de TF1 » . Elle a avoué aussi avoir gardé tous les vêtements de son papa et les porterait de temps en temps.

Un objet que son père leur a laissé et qu’ils ont gardé en souvenir de lui, c’était surtout la bague de fiançailles de sa mère. Lou Pernaut en a fait un collier pour que sa mère la garde auprès d’elle. Son frère a également gardé toutes les montres de son papa en souvenir.

La suite après cette publicité

À lire aussi : « Il me parlait beaucoup de toi » : Nathalie Marquay jalouse d’une collègue de Jean-Pierre Pernaut

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.