Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Maria Sharapova : cette étonnante clause « anti-sexe » qui figurait dans son contrat

Publié par FJ le 17 Déc 2023 à 5:28
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Elle a régné sur le monde du tennis féminin pendant de nombreuses années. La joueuse russe Maria Sharapova a battu tous les records, et cela, grâce à une discipline de fer.

En effet, la championne était soumise à un style de vie drastique, et certaines clauses étonnantes étaient inscrites dans son contrat, comme l’a rapporté le journal Suisse Le Matin en mai 2013.

maria sharapova clause anti sexe contrat
© Capture d’écran Instagram

>>> À lire aussi : Un célèbre journaliste sportif meurt en plein match

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Des artistes soumis à des règles strictes

Ce n’est plus un secret pour personne, être athlète de haut niveau, même si c’est un rêve pour beaucoup, peut rapidement devenir un véritable cauchemar. Depuis quelques années maintenant, la parole se délie concernant des burn-out ou encore de graves dépressions.

Récemment, c’est Camille Lacourt qui prenait la parole auprès de Konbini et qui expliquait avoir vécu une descente aux enfers. Il devait manger alors qu’il n’avait pas faim, il devait dormir, alors qu’il n’avait pas sommeil. Autant de règles qui l’ont fait vriller.

>>> À lire aussi : Mystérieuse disparition d’un célèbre sportif à seulement 32 ans

L’étonnant contrat de Maria Sharapova

Et Camille Lacourt n’est pas le seul. Maria Sharapova a également été soumise à une discipline stricte. La championne de tennis dans les années 2000 avait un mode de vie particulièrement sain et sans aucun excès. Excès dans le sens large du terme.

En effet, comme l’a révélé le journal suisse Le Matin, son agent de l’époque a signé un contrat pour ne pas avoir de relations sexuelles avec elle : « En tant que sparring-partner de la joueuse russe, Dieter Kindlmann possède quelques privilèges. Mais l’ancien joueur pro qui accompagne la numéro 2 mondiale partout dans le monde n’a pas tous les droits. Dans son contrat, le joueur allemand a signé une clause lui interdisant d’avoir des relations sexuelles dans le cadre de ses activités professionnelles ».

>>> À lire aussi : Un célèbre sportif retrouvé mort sur des rochers en Bretagne