Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Patrick Poivre d’Arvor sort du silence et réagit aux accusations de viols dont il fait l’objet

Publié par Justine le 20 Fév 2021 à 11:24

La vérité n’en finit plus d’éclater. Cette fois, c’est l’animateur de TF1, Patrick Poivre d’Arvor qui est accusé de viols par Florence Porcel. La journaliste aujourd’hui âgée de 37 ans a révélé un récit glaçant qui ne semble pas être un cas isolé. PPDA a réagi dans un long message sur Facebook où il clame son innocence.

Patrick Poivre d'Arvor réagit

@ppdaofficiel / Instagram

>>> À lire aussi : Patrick Poivre d’Arvor : ce jour où il a uriné sur le canapé de Claire Chazal pour se venger

Florence Porcel accuse Patrick Poivre d’Arvor de viols

Jeudi 18 février, Le Parisien révèle une nouvelle affaire d’agression sexuelle qui fait du bruit. Cette fois, c’est Patrick Poivre d’Arvor qui est visé par les accusations de la journaliste Florence Porcel. Les faits remontent à 2004, alors âgée de 21 ans, la jeune étudiante à la Sorbonne est invitée à assister aux coulisses du 20 h de TF1. Cette visite se termine par une agression sexuelle de la part de PPDA qui l’aurait embrassée de force et violée.

Le cauchemar de la jeune femme reprend en 2009, quand elle réalise une interview avec l’animateur phare de la chaîne. Ce dernier lui aurait imposé une fellation. PPDA a décidé de répondre dans un message Facebook.

>>> À lire aussi : Ses conversations téléphoniques gênantes avec Florence Porcel dévoilées !

Patrick Poivre d’Arvor réfute ces accusations

Sur son compte Facebook, Patrick Poivre d’Arvor est « révolté par la manière dont on cherche à m’utiliser pour assurer la promotion d’un roman » et « vit très douloureusement cette attaque ». Il réfute l’ensemble des accusations et clame son innocence : « De toute ma vie je n’ai jamais obligé quiconque à une relation sentimentale, ni bien évidemment à une relation sexuelle. »

Par ailleurs, il précise à tous que la relation qu’il entretenait avec Florence Porcel n’était que « confraternelle ». Il indique également son attachement pour défendre la cause des femmes et se tient à disposition des enquêteurs. Suite à ces accusations graves, d’autres voix se libèrent dans Le Parisien et offrent des témoignages tous plus effarants les uns que les autres.

Notamment : « À la rédaction les anciennes alertent chaque nouvelle recrue. Dès qu’une stagiaire arrivait, la première chose qu’on lui disait c’est Fais gaffe, ne monte jamais seul dans l’ascenseur avec PPDA. » Ou encore : « À chaque fois qu’un scandale #MeToo éclate, je ne peux m’empêcher de me demander pourquoi rien ne sort sur Patrick Poivre d’Arvor ? »

>>> À lire aussi : « Ne monte jamais seule dans l’ascenseur avec PPDA » : Les langues se délient !

Source : Voici

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.