Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Pour quelle raison Jacques Chirac et sa femme Bernadette se vouvoyaient-ils ?

Publié par Céline le 29 Nov 2021 à 14:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Leur union dura soixante-trois ans, jusqu’au décès de Jacques Chirac. Un mariage insubmersible, et ce, malgré les nombreuses tempêtes traversées… Leurs caractères bien trempés, leurs très régulières disputes et leur franc-parler faisaient d’eux un couple tout particulièrement singulier.

Mais il s’avère qu’une tout autre particularité les rendait encore plus iconiques ! Le couple présidentiel se vouvoyait !

Pour quelle raison Jacques Chirac et sa femme Bernadette se vouvoyaient-il ?

Image Youtube

>> À lire aussi : Bernadette Chirac tacle les maitresses de son époux : « Elles sont devenues aussi laides que moi » 

Pour quelle raison Jacques Chirac et sa femme Bernadette se vouvoyaient-ils ?

Bernadette Chirac avait révélé que si elle et son époux se vouvoyaient, c’était principalement à cause d’une tradition familiale. Pour elle, il était purement impossible que son mari la tutoie ! Elle lui interdisait !

Faisant quelques révélations indiscrètes, la première Dame déclarait d’ailleurs à ce sujet que c’était ce que Jacques faisait lorsqu’il souhaitait la mettre de mauvaise humeur… Mais il faut savoir qu’il y avait également une autre raison à ce vouvoiement obligatoire…

>> À lire aussi : Bernadette Chirac : 2 ans après la mort de son mari Jacques, la terrible annonce 

« Un essaim d’abeilles lui tournait autour »

En effet, l’ex-Première Dame avait raconté que c’était la seule chose qui la différenciait des maîtresses de son époux. Grand séducteur dans l’âme, il faut avouer que Jacques Chirac avait un succès fou auprès des filles et il ne se gênait pas pour en profiter. Bernadette Chirac se remémore que dans les halls de la Science Po, c’était un essaim d’abeilles qui tournait autour de lui !

Pendant 60 ans, Bernadette Chirac a accepté tant bien que mal les aventures et les maîtresses du Président. Être vouvoyée par son mari lui donnait donc une position bien particulière… Surtout que l’ancien Président avait le tutoiement facile. Le fait d’être vouvoyé, ça lui était donc réservé en particulier…

>> À lire aussi : « Embrasse moi » : ce jour où Jacques Chirac et Valérie Pécresse ont franchi le cap… (vidéo) 

close

Inscrivez vous à la Newsletter gratuite du TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.