Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

« Il était seul et pleurait » : Olivier Marchal dévoile les débuts de son amitié avec Cyril Hanouna

Publié par FJ le 07 Mai 2022 à 21:55
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce vendredi 6 mai 2022, Olivier Marchal était invité sur le plateau de Chez Jordan pour Télé-Loisirs. Face à l’animateur Jordan de Luxe, il est revenu sur les débuts de son amitié assez étonnants avec la star de Touche pas à mon poste, Cyril Hanouna. 

La suite après cette publicité
olivier marchal chez jordan cyril hanouna

Olivier Marchal, un acteur qui n’a pas sa langue dans sa poche

La suite aprés cette video

Olivier Marchal ne cesse de faire parler de lui depuis quelque temps maintenant. Et pour cause, quand il a un truc à dire, il le dit, que ça plaise ou non. Un franc-parler dont il a une nouvelle fois fait preuve sur le plateau de Chez Jordan pour Télé-Loisirs ce vendredi 6 mai 2022.

Et il ne s’est pas montré tendre envers le candidat de La France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon, à l’aube des législatives. En effet, Cyril Hanouna lui avait proposé de débattre face à l’homme politique dans son émission Face à Baba. Débat qu’il a refusé pour une bonne raison : « J’ai dit : ‘Si j’y vais, je vais lui mettre une tarte dans la gueule, donc ce n’est pas la peine‘. Ce que le mec dit sur les flics, ce n’est pas possible. Moi, je ne peux pas ».

La suite après cette publicité

Un début d’amitié étonnant

Olivier Marchal a donc refusé la proposition de Cyril Hanouna malgré la forte amitié qu’il a envers lui. En effet, dans la suite de l’entretien, l’acteur vu Flics n’a pas hésité à revenir sur leur première rencontre on ne peut plus étonnante dont il garde encore aujourd’hui, un tendre souvenir.

« J’étais dans un restaurant et j’avais un rendez-vous avec l’avocat qui s’occupe de ma boîte de production. C’était un matin, il était 8h et Cyril était tout seul à une table et il pleurait. C’était il y a dix ans. Il n’était pas là où il est. Je suis allé le voir et je lui ai dit : ‘on se connaît pas mais si vous avez besoin, je suis là’. Il pleurait à chaudes larmes mais il m’a dit que ça allait. Je crois qu’il a jamais oublié ce moment et moi non plus. Je n’ai jamais su pourquoi il était dans cet état, il ne me l’a jamais dit mais ça m’a beaucoup touché de le voir chialer« . Touchant.

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.