Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Suicide d’une candidate de la Star Academy

Publié par Elodie GD le 28 Jan 2024 à 11:13
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Trois ans après le décès de Faustine Nogherotto, la ville de Beauvais se mobilise. Ainsi, du 30 janvier au 3 février prochain, les fans de Star Academy ainsi que ceux de l’ancienne candidate, pourront accéder à une exposition de photographies en hommage à celle qui nous a quittés.

À lire aussi : Lénie (Star Academy) : après son malaise suite à une élimination, elle sort du silence

Faustine Nogherotto et son difficile combat contre la maladie

Derrière son sourire et sa bonne humeur à toute épreuve se cachait une grande souffrance. En effet, Faustine Nogherotto souffrait d’une encéphalomyélite myalgique ou syndrome de la fatigue chronique. Une maladie auto-immune contre laquelle il n’existe aucun traitement connu.

Interrogée à plusieurs reprises sur le sujet, la jeune femme décrivait un quotidien très difficile. « C’est d’abord une fatigue extrême, mon corps est tout le temps sans énergie. Je sais déjà que, lorsque j’aurai fini de vous parler, je serai essoufflée » , expliquait-elle au Parisien, en 2005.

Elle avait ajouté : « Ce sont aussi des douleurs musculaires. Je ne peux pas descendre les escaliers sans trembler. Parfois, le simple fait de tenir un verre est insupportable » . Un temps bien décidée à se battre, la jeune femme ne cachait pas sa détresse pour autant : « Le combat est très difficile à mener. J’ai envie de dire aux chercheurs : bougez-vous, parce que je ne sais pas comment je vais tenir, et l’avenir me fait peur » .

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER
Faustine Nogherotto

À lire aussi : Star Academy : la robe transparente de Lenie fait réagir les téléspectateurs !

Recours au suicide assisté

Le cri du cœur de Faustine n’aura pas suffi aux scientifiques à accomplir un miracle. La maladie poursuivant sa progression, la jeune femme a pris l’une des décisions les plus difficiles qui soient : avoir recours au suicide assisté.

Pour ce faire, elle s’est rendue en Belgique où elle s’est éteinte à l’âge de 31 ans.

« Son dossier de demande de suicide assisté était monté depuis deux ans et c’est l’aggravation de son état qui a permis son acceptation dans ce programme d’aide » , expliquait Chantal Stomm, fondatrice de l’association Millions Missing France, dans les colonnes de TV Mag.

Une femme révélée par la Star Academy

C’est grâce à sa participation à Star Academy que Faustine Nogherotto a été révélée au grand public. À l’époque, elle n’était âgée que de 17 ans, mais éprouvait une grande passion pour le chant. Si elle n’a pas remporté la compétition, elle a tout de même passé plus d’un mois dans l’emblématique château de Dammarie-les-Lys.

Trois ans après sa mort, la ville de Beauvais a décidé de lui rendre hommage. Ainsi, les intéressés pourront accéder à une exposition de photographies de Faustine. Elle se tiendra à l’hôtel de ville de Beauvais et sera ouverte au public du 30 janvier au 3 février 2024.

« Le 30 janvier, nous tiendrons un stand d’information sur l’encéphalomyélite myalgique de 8 h 30 à 12 h et de 13 h 30 à 17 h » , a informé l’association Missing France. Une belle initiative qui permettra à ceux qui le souhaitent d’en savoir davantage sur cette maladie.

À lire aussi : Nikos Aliagas très mal à l’aise après une question sur l’éviction de Yanis Marshall de la Star Academy