Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

TPMP : l’Arcom saisie après une nouvelle séquence homophobe sur le plateau

Publié par FJ le 22 Mai 2022 à 16:20

Touche pas à mon poste est une nouvelle fois dans la tourmente. Depuis quelques jours maintenant, l’émission ne cesse de faire parler d’elle après un violent clash entre Gilles Verdez et Matthieu Delormeau concernant le joueur de football, Idrissa Gueye, qui a refusé de porter le maillot aux couleurs LGBT pour lutter contre l’homophobie. Après un vif débat jeudi 19 mai 2022, L’Arcom a été saisie. 

TPMP sequence homophobe

Une vive altercation entre Gilles Verdez et Matthieu Delormeau

C’est une séquence qui fait vivement parler depuis quelques jours maintenant. En début de semaine, Gilles Verdez et Matthieu Delormeau se sont vivement clashés. La raison ? Le joueur de football du PSG Idrissa Gueye a refusé de jouer avec le maillot du PSG aux couleurs du drapeau gay.

Gilles Verdez a fait savoir qu’il prenait position pour le joueur de foot, assurant qu’il avait le droit de choisir, ce qui a profondément choqué Matthieu Delormeau qui n’a pas hésité à le taxer d’homophobe et de « connard« . « T’es vraiment un énorme co***** ! L’homophobie, ce n’est pas une opinion, c’est un délit. Ce que tu dis là, c’est une honte. Je te le dis les yeux dans les yeux ». Matthieu Delormeau a donc décidé de quitter le plateau et depuis, la tension n’est pas redescendue. 

L’Arcom saisie

Les chroniqueurs ont une nouvelle fois abordé le sujet jeudi 19 mai 2022. Mais les propos de Raymond Aabou n’ont pas convaincu certaines personnes. Il a déclaré à Hugo Manos : « Raymond tu ne peux pas dire: ‘On fait beaucoup pour les homos’. Ce ne sont pas des gens à part. Aux yeux de certaines personnes, vous n’êtes pas normaux. Il y a des gens qui n’aiment pas les pédés, ils disent ’tant qu’ils ne m’emmerdent pas, ce n’est pas mon cul, ils font ce qu’ils veulent’ ». 

La Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT a décidé de saisir L’Arcom, ancien CSA pour dénoncer ces propos : « Les propos entendus lors de l’émission TPMP sont inacceptables. S’il est nécessaire de le rappeler, les comportements homophobes ne relèvent pas de la liberté d’expression et n’ont pas leur place dans notre société” a indiqué l’association sur Twitter.

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

Les vidéos du jour à ne pas manquer
0