Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Après avoir été harcelée, car elle ne portait plus le turban, Mennel répond cash à ses haters

Publié par Celine Spectra le 08 Juil 2022 à 10:37
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

En 2018, Mennel abandonnait « The Voice » suite à une énorme tempête médiatique qui a engendré une véritable campagne de harcèlement. Depuis, et fort heureusement, la jeune femme a retrouvé la sérénité et elle n’a désormais plus peur de s’afficher sans turban.

Après avoir été harcelée car elle ne portait plus le turban, Mennel répond cash à ses haters

The Voice

Mennel Ibtissem ne s’attendait pas à être ainsi plongée dans une spirale médiatique

En 2018, Mennel Ibtissem, 22 ans, se lançait dans l’aventure « The Voice ». Elle était loin de s’imaginer que son apparition dans le télécrochet allait la plonger dans une véritable spirale médiatique. Alors qu’elle avait réussi à conquérir un grand nombre de téléspectateurs ainsi que les quatre coachs grâce à son inoubliable reprise en anglais et en arabe du titre « Hallelujah », d’anciens tweets polémiques avaient refait surface par l’extrême droite.

Cela avait été si loin que la candidate avait été contrainte de jeter l’éponge devant l’ampleur de la campagne de haine et de harcèlement qui la visait. En décembre 2020, la jeune femme faisait une nouvelle apparition, totalement métamorphosée, sans son turban, dans « Sept à huit ». L’occasion pour elle de revenir sur cette passe violente et au combien compliquée.

« Je regrette d’avoir été jugée aussi vite. »

Elle indiquait par ailleurs son choix de ne plus porter le voile. En effet, elle révélait qu’elle en avait assez que l’on l’identifie à ça. « Je me sens foudroyée, attaquée, en permanence, pour quelque chose qui, finalement, n’est même pas si important ».

« Je suis à présent complètement en phase avec moi-même »

Une mise au point qui n’empêche pas la jeune femme de recevoir régulièrement des messages de haine en ce qui concerne son choix de ne plus porter le turban. Et sur Instagram, elle a souhaité une bonne fois pour toutes mettre les choses au point.

« À tous ceux qui sont restés bloqués à 2018, les choses ont bien changé. Je ne suis pas un porte-parole religieux, je suis Mennel. Une femme qui aime la musique, qui aime Dieu, qui aime les animaux, ça fait mon identité »

Désormais, Mennel désire plus que tout rester « entourée de gens authentiques et bienveillants. » Et si certaines personnes attendent de la jeune femme qu’elle représente une religion, il faudra qu’elles passent leur chemin. « Ce n’est pas moi. Donc au revoir. ».

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER