Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Une célèbre influenceuse française condamnée pour trafic de gélules pour avoir des grosses fesses ! Elle se faisait une fortune ! (vidéo)

Publié par Celine Spectra le 28 Juil 2021 à 11:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Seine saint Denis, une célèbre influenceuse a dernièrement été condamnée pour avoir vendu une hormone de synthèse, en guise de traitement pour faire grossir. Ce produit est connu comme un produit dopant totalement interdit en France.

>>> À lire aussi : Une influenceuse impliquée dans un trafic de faux certificats vaccinaux 

Une célèbre influenceuse française condamnée pour trafic de gélules

La fameuse mode des fesses XXL, également nommée l’effet « boum boum » dans le milieu de la beauté, fait un carton. En effet, certaines femmes sont prêtes à tout pour réussir à avoir les fesses de Kim Kardashian ou Beyoncé. Certaines vont très loin ! Elles vont jusqu’à prendre des produits dopants interdits destinés… aux chevaux !

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Mademoiselle S., célèbre influenceuse a rapidement flairé que ce business pouvait lui rapporter très gros. Et a donc souhaité se lancer dans le trafic de gélules pour faire grossir et réussir à obtenir des fesses rebondies. Malheureusement pour elle, ce trafic de médicaments vient récemment d’être démantelé. Une première en région parisienne ! A la tête du réseau : cette fameuse influenceuse accompagnée de trois de ses proches. Ensemble ils vendaient ces fameux comprimés à des milliers de clients dans le monde entier.

>>> À lire aussi : Trafic de drogue : un chat devient… dealer !

Une célèbre influenceuse française face à la justice pour trafic de gélules

Image Pixabay

Une amende de 10 000 euros et un an de prison dont six mois fermes aménageables pour trafic de psychotropes

Ce démantèlement en région parisienne fait suite à un signalement de La Poste. Elle a engendré quatre interpellations par la gendarmerie des transports aériens. Mais aussi à la condamnation en comparution immédiate de la jeune influenceuse de Seine-Saint-Denis à une amende de 10 000 euros ainsi qu’à un an de prison dont six mois ferme aménageables.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Le chef d’accusation était trafic de psychotropes. Suite à une analyse, il a été prouvé que l’enveloppe trouvée par les militaires à l’aéroport de Roissy contenait de la dexaméthasone. Il s’agit d’une puissante hormone de synthèse, anti-inflammatoire reconnu mais également produit dopant totalement interdit aux sportifs et aux chevaux de course !

>>> À lire aussi : Escroquerie : Les arnaqueurs se font passer pour des policiers et accusent leur victime de pédopornographie ou de trafic sexuel ! 

Source : LeParisien