Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

« Un demi-mec » : Vincent Lagaf’, terrible accident

Publié par Fanny Jacob le 13 Nov 2023 à 18:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Il nous a habitué à nous raconter des blagues. Mais, cette fois, Vincent Lagaf’ apparaît en larmes dans nos écrans. Auprès de France 2, il évoque le décès de l’un de ses amis avec douleur. Un témoignage poignant qu’il délivre avec émotions.

La suite après cette publicité
vincent Lagaf france 2 (1)

A lire aussi : « Le fils va avoir la gueule de Ribéry toute sa vie » : les déclarations de Vincent Lagaf’ sur l’affaire Palmade font débat

Vincent Lagaf’ se remémore la mort d’un ami très cher

La suite après cette publicité

L’animateur de télévision Vincent Lagaf’ a récemment été victime d’un terrible accident de moto. Un accident qui aurait pu lui coûter la vie. Il a d’ailleurs frôlé l’amputation.

La suite après cette vidéo

Mais, heureusement, il est encore parmi nous. Ce qui n’est malheureusement pas le cas de l’un de ses amis qui a eu moins de chance.

En effet, après s’être confié comme jamais sur ses parents adoptifs, l’animateur s’est confié sur un drame qui l’a touché de près. Auprès de France 2, dans l’émission Un dimanche à la campagne, il a raconté.

La suite après cette publicité

« J’ai un CAP de soudeur et un BEP de mécano-diéséliste. Je rentre chez les Marins-Pompiers où j’entretenais les véhicules des pompiers. À la fin de mon service militaire, on m’a dit qu’on avait besoin de mec comme moi » , s’est-il souvenu.

« Je découpe l’acier avec une facilité déconcertante et je travaille en binôme avec Gégé, qui a deux ans de plus que moi » , a expliqué Vincent Lagaf’. Gégé est son ami à cette époque.

vincent Lagaf france 2 (1)
La suite après cette publicité

A lire aussi : Vincent Lagaf’ : sans filtre, il s’exprime sur le moment où il gagnait « tellement d’argent »

« Il y a un bruit très sourd et un panache de fumée »

« On se surveille quand on travaille. Quand il travaille, je lui sauve la vie ; quand je travaille, il me sauve la vie. On est deux potes, deux frères » , a contextualisé l’animateur.

La suite après cette publicité

« On nous envoie en Roumanie découper un bateau échoué sur une plage du Club Med » , a-t-il ajouté. Dix jours après, Gégé et lui ont été envoyés à Djibouti sur un autre chantier.

« Ce jour-là, je décharge le camion. Gégé descend dans un puits à chaînes et ça pète. Il y a un bruit très sourd et un panache de fumée. Je suis le premier sur place » , s’est remémoré l’animateur, avec les larmes aux yeux.

« Ce que je vois, c’est une horreur. C’était épouvantable. Je vois un demi-mec » , a-t-il précisé. Vincent Lagaf’ n’en a pas dit davantage. Nous savons seulement que c’est lui qui a annoncé la mort de Gégé à son père.

La suite après cette publicité

A lire aussi : Vincent Lagaf fait des révélations sur la fin du Bigdil : « Si j’avais su fermer ma gueule, j’y serais peut-être encore »

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.