Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Ce candidat RN assure qu’il n’est pas « facho » car il a été béni « par un curé de couleur »

Publié par Fanny Jacob le 04 Juil 2024 à 5:35
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Un candidat député du RN (Rassemblement National) a assuré qu’il n’était pas un « facho », il aurait même été béni « par un curé de couleur »… Sa déclaration ne passe pas.

La suite après cette publicité
candidat rn Jean-Yves Le Boulanger

bardella debat liste gabriel attal - copie Jordan Bardella mal à l’aise face à Gabriel Attal qui liste les candidats « rac […] Jordan Bardella mal à l’aise face à Gabriel Attal qui liste les candidats « racistes, homophobes et anti […]

Le Rassemblement National cherche à avoir la majorité absolue

La suite après cette publicité

Le 9 juin dernier, après les élections européennes, Emmanuel Macron a eu la surprise de voir son parti obtenir moitié moins de voix que le Rassemblement National, parti d’extrême droite. Le président a donc pris une décision radicale : dissoudre l’Assemblée nationale.

Cela implique de nouvelles élections législatives pour élire de nouveaux députés, ceux qui votent les lois en France. Le premier tour a eu lieu ce 30 juin 2024, mené par le RN.

Le Rassemblement National de Jordan Bardella était suivi de près par le Nouveau Front Populaire (alliance des partis de gauche) et par Ensemble (le parti présidentiel pour cette élection).

La suite après cette publicité

Et, ce 7 juillet 2024 aura donc lieu le second tour, opposant ces trois entités politiques. Le parti qui récoltera le plus de voix verra son nombre de députés à l’Assemblée grandir et l’un d’entre eux pourrait ainsi obtenir la majorité absolue, soit 289 sièges.

La suite après cette vidéo

Pour faire simple, le parti ayant la majorité pourra alors proposer un nouveau premier ministre et changer le gouvernement en place.

candidat rn bardella
La suite après cette publicité

Jordan Bardella, ex-cancre ? Jordan Bardella, « cancre » ? Ses notes à la fac dévoilées et ce n’est pas fame […] Jordan Bardella, « cancre » ? Ses notes à la fac dévoilées et ce n’est pas fameux…

Du Front National au Rassemblement National, une volonté de lisser les bords

Aujourd’hui, le 3 juillet 2024, les électeurs et différents partis opposés se tirent dans les pattes sur les plateaux de télévision et sur la toile. Le but étant de déstabiliser leurs adversaires, mais aussi de convaincre le plus de monde.

La suite après cette publicité

Et, malheureusement pour Jordan Bardella et Marine Le Pen, c’est un nouveau coup dur. La fille de Jean-Marie Le Pen (fun fact : il s’appelle Jean Le Pen, mais il a rajouté « Marie » à son nom pour séduire l’électorat catholique) a essayé durant des années de lisser l’image du parti.

Le Front National, cofondé par son père et par un ancien SS, est devenu le Rassemblement National. Au fil du temps, la fille a tué le père, en essayant de redorer le blason du parti.

Jean-Marie Le Pen, qui a déjà déclaré que les chambres à gaz de la Seconde Guerre mondiale étaient « un détail de l’histoire », a été évincé du parti politique par sa propre fille.

La suite après cette publicité

Désormais, le programme s’est un peu assagi, la question du pouvoir d’achat a fait son entrée parmi les mesures et Jordan Bardella, premier non-Le Pen à présider, semble séduire.

Les candidats RN au cœur de tous les scandales

La suite après cette publicité

Mais, même si Jean-Marie Le Pen n’est pas là pour ternir l’image du RN, d’autres le font à sa place. Depuis plusieurs jours, de nombreux votants et candidats RN ont dégainé le starter pack du « je ne suis pas raciste, mais… ».

« J’ai un voisin qui vient du Mali », disait un électeur RN. Et, encore pire, une candidate RN a récemment déclaré ne pas être raciste car elle a un « dentiste musulman » et un « ophtalmo juif ».

« Ça me fait un peu sourire lorsqu’on me traite de facho » : un candidat RN en roue libre

Et, cette fois, c’est au tour de Jean-Yves Le Boulanger de faire parler. Le candidat RN de la 5ᵉ circonscription des Côtes-d’Armor était en interview sur la radio locale Bretagne 5.

La suite après cette publicité

Dans l’émission, diffusée le 18 juin 2024, ce dernier a déclaré ceci : « Ça me fait un peu sourire lorsqu’on me traite de facho », commence-t-il.

« Pas plus tard que dimanche, je suis allé à un rassemblement de motards. Il y a eu une bénédiction des motards et c’est un curé de couleur qui m’a béni. Vous voyez ? », se justifie-t-il.

« Je ne l’ai pas écrasé avec ma moto », ajoute le candidat RN. « Heureusement », répond alors le journaliste. Une déclaration qui a fait bondir les internautes sur X (anciennement Twitter).

La suite après cette publicité

« C’est moi où comparé aux autres années ils sont allés chercher les pires ? », « On est sur un niveau de racisme là quand même… c’est honteux », « Après la sortie de Morano je ne suis pas raciste, j’ai une amie noire. On a celui qui a été baptisé par un curé », lit-on.

Une candidate avec une casquette n*zie

Par la suite, il a eu d’autres propos qui ont fait réagir. Notamment, sur le communautarisme, « on n’est pas dans un pays islamique« , a-t-il déclaré.

La suite après cette publicité

« J’ai des amis qui viennent du milieu islamique et il n’y a aucun souci. J’ai de très bons amis de couleur« , a-t-il aussi déclaré dans cette interview.

Dans le même temps, une candidate RN a récemment dû se retirer des élections après la diffusion d’une ancienne image où elle porte une casquette n*zie. Il s’agit de la candidate RN de la 1ʳᵉ circonscription du Calvados, Ludivine Daoudi.

La suite après cette publicité

Benjamin Bernard « 12 millions de fdp » : le coup de gueule cinglant d’un journaliste après l&rs […] « 12 millions de fdp » : le coup de gueule cinglant d’un journaliste après l’impressionnant score […]